LELAS1

Note: le film chroniqué à été vu lors d'une avant-première. Sortie nationale le 30 août.

Jeune tokyoite vivant dans la petite ville d'Hinashi, le jeune Kai, adolescent taciturne et bougon, passe ses moments de solitude à composer de la musique. C'est au sein de la ville côtière qu'une extraordinaire rencontre va changer sa vie: sa musique attire l'attention de Lou, une petite sirène qui à le sens du rythme...

Cinéaste prolifique naviguant sans cesse entre oeuvres télévisuelles et longs-métrages, Masaaki Yuasa ne jouit pas par chez nous de la même réputation qu'un Miyazaki ou Hosoda, malgré une oeuvre est tout aussi prestigieuse. Son nouveau long-métrage, produit par son studio indépendant Science Saru, est une pépite du genre, généreuse et énergique, comme seuls les artisants nippons en ont le secret. Si son pitch initial peut faire laisser craindre à un ersatz de "Ponyo", cette impression s'envole vite: pur trip mélant instants de grâce visuelle et de frasques cartoonesques, ce métrage charmant porté par sa folie débridée et ses personnages charismatiques, saura remporter l'adhésion, toutefois si on se laisse charmer par la radicalité de sa démarche artistique. Gageons que le film gagnera l'attention des petits et des grands!

afficheLuOverTheWall

En bref: Formidable film d'animation mis en scène, coloré et animé avec une énergie indéniable, "Lou et l'Ile aux Sirènes" infuse sa magie aquatique et sa vis comica purement nippone dans chaque plan. Après son magnum opus "Mind Game", Yuaasa revient avec un métrage follement inspiré, qui souhaitons-le, le mettera sur le radar du grand public. A voir d'urgence!

Note:15,4/20