WW1

Originaire de Themyscira, l'île des Amazones, Diana se retrouve impliquée dans le conflit d ela première guerre mondiale lorsqu'elle sauve un pilote échoué. Le monde s'apprète à connaître sa nouvelle protectrice...

Après deux films plutôt désastreux et une "Justice League" au développement contrarié, la Warner et sa branche de bandes dessinées DC Comics avaient sérieusement besoin de redorer leur blason. Avec l'intronisation filmique de Wonder Woman, pilier de cette ligue et figure majeure de la cosmogonie super-héroïque, le studio prend le risque de se casser les dents une fois de plus. Sans crier au génie ni à la rémission instantanée, cet opus n'a pas à rougir de ces prédécesseurs, les surpassant artistiquement sans être pour autant plus inspiré narrativement. Il faut dire qu'en plus d'une direction artistique remarquable, le film bénéficie de la prestance de Gal Gadot, actrice au magnétisme formidable, qui par la force d'un simple regard et d'une gestuelle féline, à imprimer dans la rétine du spectateur lambda et du fan de comics une image indélébile. Celle d'une femme forte et admirable qu'on aimera retrouver dans ses prochaines aventures.

afficheWonderWoman

En bref: Pas déshonorable même si dans les clous dans le genre, "Wonder Woman" célèbre avec fracas l'entrée en scène de l'iconique super-héroïne. Sa structure balisée n'étant pas son point fort, on se rabattera sur le jeu de son actrice principale et de jolies images. DC est sur la bonne pente pour une fois.

Note: 14/20