GetOut1

Chris, jeune homme noir passionné par la photographie, accompagne sa petit amie blanche Rose, qui veut l'introduire à sa famille. Ces derniers sont plus que ravis d'accueillir l'homme, et semblent éprouver même une certaine admiration pour les hommes de couleur. Mais quelque chose ne tourne pas rond...

Gros succès au box-office ricain, "Get Out" doit son succès autant au climat politique actuel qu'à son pitch diabolique. Pour son premier film en tant que metteur en scène, Jordan Peele (moitié du populaire tandem comique Key & Peele) démontre une maîtrise surprenante du genre et de ses codes, et un refus salturaire de cèder aux facilités de l'horreur cheap. Etonnant, surtout de la part d'une production Jason Blum, maître en la matière. C'est que "Get Out", à contrario des autres productions du malin mogul, mise tout sur une montée crescendo de la tension, orchestre parfois avec une remarquable tenue quelques scènes marquantes, et donne à son audience visée un quart d'heure carthartique prenant, même s'il manque d'une pointe de viscéralité. Selon les dires de son auteur, le métrage dépeint sous le vernis du film d'horreur, les pires angoisses d'un homme afro-américain. Hélas, la réalité dépasse souvent la fiction.

afficheGetOut

En bref: Remarquable premeir film du comédien Jordan Peele, "Get Out" est la révélation d'un auteur, qui trousse un film plus prenant, angoissant et maîtrisé que bien d'autres dans son domaine. Un beau film de genre qui réserve quelques passages fort surprenants, et qui colle au zeitgeist actuel. On tient sans doute là un futur classique.

Note:15/20