29 janvier 2019

Critique ciné: "La Mule"

Horticulteur respecté, Earl Stone à longtemps négligé sa famille pour son travail. Lorsque ses finances sont au plus bas,  le vieil homme trouve le moyen d'éviter la faillite en livrant, pour le compte d'un cartel mexicain, des kilos de drogue... Tirée d'un fait divers qu'on croirait taillé pour la fiction, la dernière production Malpaso marque le retour surprenant du vénérable Eastwood devant la caméra, dix ans pile après sa prestation inoubliable de vétéran bougon dans le tout aussi grandiose "Gran Torino". Ici, le cinéaste... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 15:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

23 janvier 2019

Critique ciné: "Border "

  Tina, douanière au flair surdéveloppé, fait un jour la rencontre de Vore, un finlandais vadrouilleur. Tina se sent attirée par son magnétisme animal, loin de se douter que les deux ont plus en commun qu'une apparence particulière... Objet de cinéma étrange, troublant et vénéneux, "Border" contient en son sein à la fois les marottes du film indépendant parfois trop nombriliste, et les qualités fédératrices du film de genre plus populaire. Par le force de ses gros plans sur ses protagonistes spéciaux, le réalisateur Ali Abbas... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 janvier 2019

Critique ciné: "Glass"

Le chemin de trois hommes, possédant des capacités hors du commun, vont se confronter , alors qu'une psychiatre tente de les convaincre que leurs pouvoirs ne sont que des figments de leur imagination. Pourtant, Kevin, l'homme aux personnalités multiples, Elijah, génie aux os de verre , et David, possédant une force surhumaine, sont tout sauf des menteurs... Après "Split" et son twist implacable, on ne pouvait attendre qu'avec moult trépignements la suite que son autrefois célébré auteur concotait. Cloturant une trilogie démarrée... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
27 décembre 2018

Critique ciné: "Unfriended: Dark Web "

Après avoir récupéré un ordinateur, un jeune homme va se retrouver, lui et ses amis en communication par Skype, dans une spirale d'évenements scabreux provenant du Dark Web... Proposition horrifique qui tenait sur un high-concept casse-gueule, à savoir dérouler toute une intrigue par la biais d'un écran d'ordinateur, "Unfriended" premier du nom avait beau se parer d'atours accrocheurs annonçant sa modernité, il ne pouvait hélas céder aux sirènes du jumpscare facile et des clichetons séculaires. Et comme il suffit d'un minimum de... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 décembre 2018

Critique ciné: "L'Empereur de Paris"

1805. Sous la France de Napoléon, Vidocq, bagnard à la réputation d'évadé légendaire, tente de vivre incognito après sa dernière évasion. Accusé à tort de crimes qu'il n'a pas commis, il va se retrouver au coeur d'une sombre intrigue, qui lui donnera pourtant la chance d'effacer son ardoise... Le cinéma grand public sait parfois oser aborder des sujets moins fédérateurs que d'autres, avec les moyens appropriés et un certain respect pour le sujet abordé: "L'Empereur de Paris" en est un bel exemple. Dix ans après l'audacieux dyptique... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
11 décembre 2018

Critique ciné: "Les Veuves"

Après le décès de leurs maris, quatre veuves de milieux différents se retrouvent obligées de régler la dette laissé par ces derniers... Alliance impressionante entre le real Steve McQueen et la romancière / scénariste Gillian Flynn, "Widows" s'impose d'emblée comme un thriller définitif en son genre, dont la maîtrise de sa mise en scène n'a d'égal que la véneneuse cruauté de son écriture. En narrant cette histoire très sombre de femmes vouées à elle-même, McQueen trousse , sous les atours du film oscarisable et donc respectable, un... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

23 novembre 2018

Critique ciné: "Suspiria"

Dans le Berlin séparé des années 70, une jeune danseuse venue des USA intègre une compagnie de danse reconnue à travers le monde. La jeune femme se doute à peine que de terribles secrets se cachent dans l'enceinte de l'immense endroit... A l'heure où les remakes de produits pop-culturels s'enchainent pour ravir les bouffeurs de pop-corn, il faut bien que les cinéphiles aux références plus pointues aient aussi droit à leur lot de refontes. Réinterpétation libre du fameux film éponyme de Dario Argento, "Suspiria" rassemble à peu près... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 novembre 2018

Critique ciné: "Kursk"

Aout 2000: le sous-marin nucléaire Loursk K-141 part pour ce qui devait être une simple mission de routine. Un accident malheureux va coince rle navire et ses occupants au fin fond de la Mer de Barents... Dans le domaine peu prisé du huit-clos nautique, diificle de succèder à des chefs-d'eouvre du genre comme "A La Poursuite d'Octobre Rouge" ou "Das Boot". Sans rivaliser avec ces illustres métrages, le "Kursk" de Thomas Vinterberg, cinéaste habitué à des oeuvres plus dramatiques, s'en sort honorablement. Basé sur un tragique fait... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
16 novembre 2018

Critique ciné: "The Spy Gone North"

Un ancien militaire devenu agent secret est envoyé en Corée du Sud sous le nom de Black Venus afin d'enquêter sur leur programme nucléaire... Récit d'espionnage qui prend comme décor les Corées du début des années 90, "The Spy Gone North" pose un constat amer, au travers du parcours de ses protagonistes motivés par leur ferveur patriotique, sur l'impossibilité d'une réconciliation entre les deux parties de la contrée, séparées par des interêts économiques et idéologiques en totale opposition. Dans cette terrifiante intrigue ou... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 novembre 2018

Critique ciné: "Le Grand Bain" + "Sale Temps à L'Hotel EL Royale"

Une bande de males défraichis tentent plus ou moins de noyer leurs problèmes en faisant de la natation synchronisée. Convaincus de pouvoir donner le meilleur d'eux-mêmes, les larrons s'entrainent en vue de représneter la France dans une compétition de haut-niveau... Proclamée grande comédie française de l'année, "Le Grand Bain" de Gilles Lellouche contient pas mal de qualités mais aussi des défauts. Ceux-ci rédhibitoires mais pas inattendus, concernent dans un développement inégal des personnages et de leurs arcs narratifs ainsi... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,