15 novembre 2017

Critique ciné: "Laissez bronzer les cadavres" + "The Foreigner"

  C'es tune petite planque en Méditérannée que se joue un duel au soleil pour tenter de repartir avec un magot de 250 klos d'or. Braqueurs, flics et civils se retrouvent au coeur d'un duel sanglant... Mélant sensibilités du film de genre et du cinéma art et essai, "Laissez bronzer les cadavres", adaptation d'un roman des annés 70, porte ses influences en étandard et affiche sa radicalité filmique avec aplomb. Nourri par le pulp, le ciné grindhouse et les expérimentions psychédéliques, le film de Hélène Cattet et Bruno Forzani... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

21 septembre 2017

Critique ciné: "Ca" + "Le Redoutable"

Dans la petite ville de Derry, des adolescents parias vont se confronter à Pennywise, un clown démoniaque bien décidé à leur faire vivre leurs pires cauchemars... Après la version ciné franchement pas folichonne de "La Tour Sombre", on pouvait s'attendre à ce que "Ca", nouvelle adaptation d'un classique de Stephen King, suive la même voie, surfant sans fatigue sur la vague des films d'horreur cheap et du revival 90 en vogue. Si elle n'est pas exempte de défauts, à savoir cette irritable besoin de répondre à toutes les sirènes de... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
30 août 2017

Critique ciné: "Crash Test Aglaé"

Suite à la soudaine délocalisation de l'entreprise pour laquelle elle travaille, une ouvrière experte en crash test décide d'entreprendre un voyage pour rejoindre son futur lieu de travail, en Inde, par ses propres moyens...Il arrive toutes les trois lunes qu'un projet singulier émerge, porteur de la vision ou de la passion d'auteurs et producteurs envieux de partager leur vision du cinéma. "Crash Test Aglaé", film singulier, fait partie de cette race. Déployant un humour pince sans rire et des afféteries stylistiques qui... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
19 mars 2017

Critique ciné: "Paris Pieds Nus"

Arrivée sur Paris avec la ferme intention de retrouver une tante perdue de vue, Fiona se perd dans les méandres de la capitale. La canadienne ne va pas tarder à croiser Dom, un sans-abri lunaire... Cinéastes et comédiens de l'absurde poétique, comme le furent Jacques Tati et Pierre Etaix en leur temps, Fiona Gordon et Dominique Abel ont su en une poignée de films marquer les spectateurs curieux de leur univers enchanteur, mélant performances physiques et humour de situation. "Paris Pieds Nus" est l'occasion de découvrir Paris par... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
12 décembre 2016

Critique ciné: "Revengeance"

Le film à été projetée au Forum des Halles à l'occasion du festival Carrefour de l'Animation. Le film recevra une distribution française dans le courant 2017.Vétéran de l'animation indépendante, Bill Plympton est un cinéaste qui n'a jamais caché son penchant pour les récits étranges et la satire de ses contemporains. Son nouvel opus, sobrement baptisé "Revengeance", est cette fois-ci une co-réalisation, dont il partage avec le crédit avec Jim Lujan, artiste talenteux qui à tapé dans l'oeil du maître. La réunion de ces deux artistes... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
21 octobre 2016

Critique ciné: "Poesia Sin Fin"

Le Chili de la fin des années 40. Malgré les remontrances d'une famille sévère, Alejandro poursuit ses désirs d'émancipation artistique. Il fera, au gré de rencontres cocasses et de rébellions transitioires, la découverte de sa vocation...Suite directe du remarquable "La Danza de la Realidad", "Poesia Sin Fin" poursuit la plongée autobiographique dans le passé tumulteux du jeune Alejandro Jodorowsky. Toujours sur le mode de la tragi-comédie usant des artifices du théatre, le metteur en scène continue d'explorer les mutations... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 08:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

20 octobre 2016

Critique ciné: "Brice 3"

Roi de la casse et surfeur autoproclamé, Brice continue de couler des jours heureux, bercés par le remous du rivage niçois. Mais lorsqu'il reçoit par bouteille un appel à l'aide de Marius, compagnon d'aventures perdu de vue, l'éternel adulescent répond à l'appel...Après avoir foudroyé les zygomatiques de sa vis comica il y'a dix ans, Brice de Nice, sommet de crétinerie égocentrique, repeint le paysage de la comédie française moribonde couleur jaune poussin. C'est qu'à l'instar de "La Tour 2 Controle Infernale", autre suite pas... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 08:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
28 juin 2016

Critique ciné: "L'Idéal"

Dénicheur de top-models exilé en Russie, Octave Parango est convoqué par la firme de cosmétiques L'Idéal. Sa mission: trouver une nouvelle égérie après un lourd scandale de sex-tape. Avec l'aide de la glaciale Valentine, responsable du visuel de la boite, l'homme se lance à la recherche d'un modèle de vertu pour remplir les espaces publicitaires vacants...Si l'idée de rire de l'absurdité de la socièté consumériste tout en vomissant sa bile sur ses pires travers vous tente, nul besoin de chercher bien loin: le deuxième film de... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 08:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 mai 2016

Critique ciné; "Les Malheurs de Sophie"

Enfant espiègle et portée sur les bêtises, Sophie fait tourner en bourrique tout son petit monde. C'est au sein de la demeure familiale qu'elle s'adonne, avec ses jeunes camarades, àde nombreuses frasques. Mais l'enfant insouciante ne soupçonne pas ce qui l'attend...Il est des films qu'il est difficile de résumer ou de transposer après visionnage, que ce soit par la parole ou par l'écrit. On aurait pu attendre du dernier film de Christophe Honoré, cinéaste adulé de l'intelligensia filmique, un énième film d'auteur surfant sur... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 08:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
08 avril 2016

Critique ciné: "Gods Of Egypt"

Grande En des temps anciens, l'Egypte était la terre des Dieux, servis par les êtres humains avec lesquells ils vivaient en harmonie. Mais lorsque l'avide Seth décide de s'octroyer le titre suprême, il met en péril le bien de l'univers. Seul son frère Horus es en mesure de l'arrêter, mais le sort de ce Dieu se trouve entre les mains d'un jeune mortel...Gros échec critique et au box-office ricain, "Gods Of Egypt" est un blockbuster épique au récit balisé, dont l'esthétique fastueuse explique en partie son accueil désastreux en salles.... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 08:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,