09 octobre 2018

Critique ciné: "Climax"

Lorsqu'un groupe de danseurs en répétition se retrouve mal suite à l'ingurgitation d'une sangria mal préparée, leur soirée prend une tournure tragique... Auto-labélisé "film français et fier de l'être", le dernier Gaspar Noé, forcément sujet à controverse, clame haut et fort sa position d'objet filmique non identifié, un pavé dans la mare fait film aussi dérangeant dans son contenu que souvent virtuose en termes scénographiques. "Climax" dépeint une descente aux Enfers érotiquement enfièvrée, qui convoque Argento et Zulawski lors... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

02 octobre 2018

Critique ciné: "I Feel Good"

Jacques Pora retrouve après trois ans sans contact sa soeur Monique, devenue directrice d'une communauté Emmaüs. Elle passe ses journées à aider son prochain sans le sou tandis que l'autre ne rêve que de trouver l'idée qui fera de lui un nabab... Un Kervern / Delepine, à l'instar du sujet de leur précédent métrage, se savoure comme un bon vin. Figurant dans la petit liste des  auteurs de l'Hexagone capables de diriger brillamment leurs comédiens, ils récidivent avec "I Feel Good", fabuleuse comédie sociale qui prouve encore le... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
16 août 2018

Critique ciné: "Le Monde est à Toi"

Obligé de truander pour joindre les deux bouts, Francois désire devenir un distributeur de glaces au Maghreb. Mais son rêve ne sera accessible qu'au prix de terribles concessions. Sommé par un caïd local de récupèrer de l'argent en Espagne, il y voit l'occasion de se refaire... Parmi les rares trublions du cinéma français actuel, Romain Gavras à su conquérir son public et défrayer la critique avec une audace certaine. On retrouve l'énergie nerveuse et la violence de ses premiers opus dans "Le Monde est à Toi", joyeuse virée en... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
25 juillet 2018

Critique ciné: "Roulez Jeunesse"

Lorsqu'un dépanneur quarantenaire accepte d'aider une conductrice paumée sur le bord de la route, il se retrouve le lendemain à assurer bien malgré lui la garde de ses enfants... Séparé de son complice Ramzy, Eric trace depuis quelques années son sillon dans le registre de la "cringe comedy", voire même de l'anti-comédie, mais il semble qu'il ait atteint aujourd'hui son nadir avec "Roulez Jeunesse", premier film de son réal Julien Guetta. On imagine pourtant que pour son premier film, le metteur en scène partait avec de bonnes... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 juillet 2018

Critique ciné: "Au Poste!"

Dans un poste de police, le Commissaire Buron interroge Fugain, seul témoin de ce qui semble être une scène de meurtre. Entre le zèle de l'un et l'ignorance de l'autre, la nuit va être longue... La comédie est un genre délicat non seulement parce que sa réussite demande l'application de paramètres tels que le rythme et les punchlines, mais aussi parce que l'humour est une valeur hautement subjective. Et comme Quentin Dupieux aka Mr Oizo, prêcheur de l'absurde, cultive depuis une décennie un cinéma du "nonsense", son humour... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
05 juin 2018

Critique ciné: "Gueule d'Ange"

La jeune Elli, surnommée "Gueule d'Ange", doit composer avec une mère portée sur l'alcool. Du jour au lendemain, elle se retrouve  livrée à elle-même... Drame social qui contient à peu près tout ce qu'il faut pour titiler la fibre cannoise, "Gueule D'Ange" a au moins le mérite de pousser son sujet vers certianes directions intéressantes, à défaut de raconter quelque chose de foncièrement original. Narrant comment une jeune fille se retrouve livrée à elle-même, faisant les frais des frasques d'une mère irresponsable, le métrage... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

06 avril 2018

Critique ciné: "Dans la brume"

Un jeune couple parents d'une fille atteinte d'une maladie rare mettent tout en oeuvre pour sauver leur enfant, lorsqu'une épaisse brume recouvre Paris... Dans le cinéma français, les rares propositions de films dits "de genre" ne tiennent pas toujours leurs promesses. Souvent trop timorés pour vraiment être mémorables ou trop centrés sur leur décor bourgeois pour totalement convaincre, ces oeuvres schizophrènes ne s'assument pas pleinement, comme pour s'affranchir du stigmate d'un cinéma dit "bis", donc rimant forcément de qualité... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
05 avril 2018

Critique ciné: "Gaston Lagaffe"

Jeune stagiaire débrouillard, inventeur génial mais avec un énorme poil sur la main, Gaston débarque dans les locaux de la startup Le Peticoin. L'indolence du jeune homme et sa propension à causer des bévues éxaspèrent Prunelle, grand manitou de la boite... Quand on voit le succès relatif des adptations de  bandes dessinées, on ne s'étonne ni s'offusque plus de voir presque n'importe laquelle portée à l'écran, qu'elle soit réputée inadaptable ou trop grotesque pour passer des petites cases au grand écran. Greenlightée on ne... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 février 2018

Critique ciné: Cro-Man" + "Les Tuche 3"

C'est durant les âges farouches que s'est développé le noble art du football... le jeune Doug, son compagnon Crochon et les siens, descendants des inventeurs du ballon rond, vivent une vie paisible, jusqu'au jour où des homo sapiens peu fréquentables vient bouleverser l'ordre établi... Chouette, un nouveau Aardman en ce début d'année! Avec une poignée de longs-métrages sensationnels et une galerie de courts tout aussi réputés, on ne pouvait attendre qu'avec impatience le dernier né des artisants de la plasticine venus de la Perfide... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
10 novembre 2017

Critique ciné: "Au revoir là-aut"

A la fin de la première Guerre Mondiale, deux soldats doivent reprendre la vie civile, meurtris physiquement et mentalement par un l'interminable conflit. Malgré leurs mésaventures, Edouard, dessinateur talenteux, et son comparse Albert, comptable au grand coeur, décident de monter une opération qui leur permettera de faire un pied-de-nez à leurs contemporains... S'il fallait retenir une poignée de films cette année, le dernier opus du trublion Dupontel se pose immédiatement là. L'auteur, adepte des comédies sociales noires et... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,