20 novembre 2018

Critique ciné: "En Liberté!"

.Après la mort de son mari, illustre policier célébré par sa communauté, l'inspectrice Yvonne Santi découvre que son défunt mari n'était pas le héros qu'elle croyait. Afin de payer pour ses forfaits, elle décide de sortir de prison une des victimes accusées à tort par sa faute: un jeune délinquant nommé Antoine. Mais pensant expier ses fautes, la veuve va lâcher un mal encore plus grand... Reconnu comme l'un des auteurs les plus illustres du genre, Pierre Salvadori frappe de nouveau avec "En Liberté", comédie à base d'imbroglios... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09 novembre 2018

Critique ciné: "Le Grand Bain" + "Sale Temps à L'Hotel EL Royale"

Une bande de males défraichis tentent plus ou moins de noyer leurs problèmes en faisant de la natation synchronisée. Convaincus de pouvoir donner le meilleur d'eux-mêmes, les larrons s'entrainent en vue de représneter la France dans une compétition de haut-niveau... Proclamée grande comédie française de l'année, "Le Grand Bain" de Gilles Lellouche contient pas mal de qualités mais aussi des défauts. Ceux-ci rédhibitoires mais pas inattendus, concernent dans un développement inégal des personnages et de leurs arcs narratifs ainsi... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
26 octobre 2018

Critique ciné: "Le Flic de Belleivlle" + "Jean-Christophe & Winnie"

    Flic parisien enraciné dans le quartier de Belleville, Baaba décide de s'engager sur la piste d'un trafic de drogue outre-Atlantique, lié au décès d'un camarade de longue date. Il sera épaulé dans son enquête par l'Inspecteur Garcia, avec qui la collaboration ne sera pas de tout repos...   C'est un fait: la plupart des cinéastes de genre français semblent être en train de se tourner vers la comédie bas de plafond, volontairement ou non. Après David Moreau, Fred Cavayé ou Xavier Gens, c'est au tour de Rachid... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
23 octobre 2018

Critique ciné: "Dilili à Paris"

Dilili, petite fille canaque très vive d'esprit, s'échappe pour aller découvrir Paris en compagnie d'Aurèle, jeune conducteur de triporteur débrouillard. Sur meur route, les deux jeunes rôdeurs vont flairer la piste d'une cabale mystérieuse opérant l'enlèvement d'enfants dans la capitale... Conteur devant l'Eternel, créateur de personnages facétieux et curieux, Michel Ocelot cultive depuis plusieurs décennies un style directorial et une patte comparables à nulle autre. Le papa de Kirikou récidive avec un nouvel opus en images de... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 octobre 2018

Critique ciné: "Alad'2"

Toujours aussi immature, le prince Aladin n'assume toujours pas les responsabilités qui incombent çà son nouveau titre. C'est dans ce moment de tourmente qu'apparait Shah Zaman, dictateur venu s'emparer de Bagdad... Suite d'un monument de comédie bas de plafond qui à pourtant engrangé un bon nombre d'entrées en salles, "Alad'2" est l'exemple typique d'une comédie grand public qui vise haut, mais tend généralement à raser la moquette. S'il essaie d'émuler "Mission Cléopatre", il arrive surtout au niveau pas finaud d'un "Astérix... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
09 octobre 2018

Critique ciné: "Climax"

Lorsqu'un groupe de danseurs en répétition se retrouve mal suite à l'ingurgitation d'une sangria mal préparée, leur soirée prend une tournure tragique... Auto-labélisé "film français et fier de l'être", le dernier Gaspar Noé, forcément sujet à controverse, clame haut et fort sa position d'objet filmique non identifié, un pavé dans la mare fait film aussi dérangeant dans son contenu que souvent virtuose en termes scénographiques. "Climax" dépeint une descente aux Enfers érotiquement enfièvrée, qui convoque Argento et Zulawski lors... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

02 octobre 2018

Critique ciné: "I Feel Good"

Jacques Pora retrouve après trois ans sans contact sa soeur Monique, devenue directrice d'une communauté Emmaüs. Elle passe ses journées à aider son prochain sans le sou tandis que l'autre ne rêve que de trouver l'idée qui fera de lui un nabab... Un Kervern / Delepine, à l'instar du sujet de leur précédent métrage, se savoure comme un bon vin. Figurant dans la petit liste des  auteurs de l'Hexagone capables de diriger brillamment leurs comédiens, ils récidivent avec "I Feel Good", fabuleuse comédie sociale qui prouve encore le... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
16 août 2018

Critique ciné: "Le Monde est à Toi"

Obligé de truander pour joindre les deux bouts, Francois désire devenir un distributeur de glaces au Maghreb. Mais son rêve ne sera accessible qu'au prix de terribles concessions. Sommé par un caïd local de récupèrer de l'argent en Espagne, il y voit l'occasion de se refaire... Parmi les rares trublions du cinéma français actuel, Romain Gavras à su conquérir son public et défrayer la critique avec une audace certaine. On retrouve l'énergie nerveuse et la violence de ses premiers opus dans "Le Monde est à Toi", joyeuse virée en... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
25 juillet 2018

Critique ciné: "Roulez Jeunesse"

Lorsqu'un dépanneur quarantenaire accepte d'aider une conductrice paumée sur le bord de la route, il se retrouve le lendemain à assurer bien malgré lui la garde de ses enfants... Séparé de son complice Ramzy, Eric trace depuis quelques années son sillon dans le registre de la "cringe comedy", voire même de l'anti-comédie, mais il semble qu'il ait atteint aujourd'hui son nadir avec "Roulez Jeunesse", premier film de son réal Julien Guetta. On imagine pourtant que pour son premier film, le metteur en scène partait avec de bonnes... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 juillet 2018

Critique ciné: "Au Poste!"

Dans un poste de police, le Commissaire Buron interroge Fugain, seul témoin de ce qui semble être une scène de meurtre. Entre le zèle de l'un et l'ignorance de l'autre, la nuit va être longue... La comédie est un genre délicat non seulement parce que sa réussite demande l'application de paramètres tels que le rythme et les punchlines, mais aussi parce que l'humour est une valeur hautement subjective. Et comme Quentin Dupieux aka Mr Oizo, prêcheur de l'absurde, cultive depuis une décennie un cinéma du "nonsense", son humour... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,