15 mars 2018

Critique ciné: "Tomb Raider"

Héritière d'un colossal empire financier qu'elle refuse de reprendre, Lara Croft décide, après une découverte capitale, de partir ses les traces de son père, disparu depuis sept ans. La jeune femme embarque pour un voyage périlleux sur une île japonaise, abritant en son sein un mythe destructeur... Titre phare des années 90, "Tomb Raider" et son héroïne Lara Croft ont connu une seconde jeunesse grâce à un reboot en 2013, où l'ex-sex symbol tout en polygones se réincarnait en jeune ingénue en plein baptème du feu. Il n'en fallait... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

13 mars 2018

Critique ciné: "The Greatest Showman"

Fils d'un tailleur démuni, P.T. Barnum sort de la précarité lorsqu'il trouve le filon ultime: parader une troupe de marginaux de la socièté dans un musée prévu à l'occasion... Comédie musicale jouant avec les standards posés depuis par le "Moulin Rouge!" de Baz Luhrmann, "The Greatest Showman" entend, entre de multiples numéros musicaux pronant égalité, fraternité et tout le toutim, romantiser la figure controversée au coeur de son sujet. Le père Barnum, campé avec tout le panache du monde par un Hugh Jackman qui semble y croire,... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 mars 2018

Critique ciné: "La Nuit à dévoré le monde"

En se réveillant ce matin dans cet appartement où la veille encore la fête battait son plein Sam doit se rendre à l’évidence : il est tout seul et des morts vivants ont envahi les rues de Paris. Terrorisé, il va devoir se protéger et s'organiser pour continuer à vivre. Mais Sam est-il vraiment le seul survivant ? Film de fin du monde prenant place au coeur de Paris, "La Nuit qui devore le monde" est la pure antithèse d'un zomblard à grand spectacle tendance "World War Z", mais il ne manque pas d'ambition pour autant. Cette... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 mars 2018

Critique ciné: "The Disaster Artist"

En 1998, Greg Sestero, jeune comédien en recherche de projets, rencontre Tommy Wiseau, excentrique sorti de nulle part, et décident de partir à Los Angeles pour devenir ses stars. Se heuratnt aux refus de la plupart des agents et boites de production, les deux compères se lancent dans un projet fou: faire leur propre film... Mauvais film sympathique encensé les amateurs du genre, oeuvre dont le culte n'a cessé de croitre au fil des ans, "The Room" est un film sorti d'une autre dimension qui, depuis plus de quinze ans, se pose en... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 mars 2018

Critique ciné: "Criminal Squad"

  Ex-Marine reconverti dans les braquages, Merrimen embarque sa troupe de gros bras dans le plus ambitieux plan qu'il ait conçu: piller la Réserve Fédérale de Los Angeles. Mais le gang va se heurter à celui de Nick O'Brien et de ses hommes, flics impitoyables qui outrepassent les règles imposées par le badge... Dans le genre thrillers qui n'entend pas réinventer la roue, "Den Of Thieves" se pose là, en bonne petite série B sans grande prétention, où Gerard Butler et son crew de badass musclés roulent des mécaniques pendant deux... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
03 mars 2018

Critique ciné: "Les Aventures de Spirou & Fantasio"

Lorsque les chemins de Spirou, pickpocket déguisé en groom, et Fantasio, reporter à la ramasse se croisent, les deux vont malgré eux s'associer pour sauver l'illustre Comte de Champignac des mains du mégalomane Zorglub, parti pour conquérir le monde à l'aide d'une machine diabolique de son cru... En France, les adaptations de BD n'ont pas encore donné lieu à des projets d'envergure comme ceux que Marvel et DC concotent en secret. Ce qui n'empêche pas la poignée de portages made in France déboulant dans nos cinémas d'avoir leurs... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02 mars 2018

Critique ciné: "Lady Bird"

Adolescente ambitieuse et dôté d'un fort caractère, Christine, qui tient à ce qu'on la nomme "Lady Bird", intègre un lycée catholique. Désireuse de s'extirper de son Sacramento natal, l'adolescente en fait voir de toutes les couleurs au sein d'un foyer fragilisé par la précarité... Film encensé par la presse spécialisée, "Lady Bird" est le type de film taillé pour se forger une réputation dans les cercles indépendants avant de prétendre concourir pour les statuettes dorées.  Récit qu'on devine aisément semi-biographique, le... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 mars 2018

Critique ciné: "Cinquante Nuances Plus Claires"

Après de nombreux ébats, Christian et Ana décident enfin de s'unir par les liens sacrés du mariage. Mais ce bonheur est menacé par un individu, ressurgi du passé de Christian... On ne sait trop comment ni pourquoi, mais le vide intersidéral que représente artistiquement "50 Shades of Grey" est devenu un film. Un film qui bien sûr, au vu du succès de la franchise, aura donné deux opus. Cette conclusion est, en toute logique, aussi aberrante que les deux épisodes précédents. Les instigateurs de la chose n'essaient plus depuis... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 février 2018

Critique ciné: "La Forme de l'Eau"

Dans l'Amérique de la Guerre Froide, le destin d'Elisa, jeune femme de ménage muette, va être mis sans dessus-dessous lorsqu'elle fait, au sein du complexe sécurisé pour lequel elle travaille, la rencontre d'un être amphibien, aux origines indéterminées. Entre les deux êtres marginaux va se créer un lien comparable à nul autre... Auteur au génie indéniable et à la générosité inouïe, le maître Del Toro enquille depuis plus de vingt ans des oeuvres grandioses pour le grand écran. Et au vu du nombre de projets alléchants qu'il produit... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 février 2018

Critique ciné: "Oh Lucy!"

Office lady célibataire, Setsuko se rend à la demande de sa nièce, à un cours d'anglais tenu par John, professeur américain à la méthodologie particulière. La vieille fille, rebaptisée à l'occasion Lucy, est emballé par la proposition... Dans son lot d'absurdités et tragédies du quotidien, la vie réseerve son lot de surprises et de décisions inattendues. Comédie douce-amère qui fait autant rire que grincer des dents, "Oh Lucy!" est un récit subtil de quête intérieure, le genre qui ne cherche jamais à forcer l'identification ou... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,