21 septembre 2018

Critique ciné: "Carnage Chez Les Puppets"

  Dans une socièté ou marionnettes et humains coexistent, deux flics que tout oppose sont obligés de collaborer suite aux meurtres d'anciens acteurs de sitcom... Malgré son postulat délirant de base qui sur le papier promettait une bouffée de transgression délirante, "The Happytime Murders", série B honorable en termes de fabrication, ne s'élève pas au-dessus du niveau de la blague péniblement étirée sur une heure trente. Et pourtant, il y'avait de quoi faire avec ce script de buddy cop revisité à la sauce Jim Henson (et... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

14 septembre 2018

Critique ciné: "Thunder Road"

Jim Arnaud, policier de son état, voit sa vie basculer dramatiquement après le décès de sa mère. En pleine phase de divorce, l'homme troublé tente ce qu'il peut pour maintenir la garde de sa fille... Dans la catégorie des films aux intentions louables, "Thunder Road", petite comédie sans prétention portée à cent pour cent par son auteur et interpète Jim Cummings, concentre en son sein ce qui se fait de mieux dans le cinéma indépendant ricain. Si ce qu'il raconte n'a rien de bien neuf, le contexte des familles dysfonctionnelles... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 août 2018

Critique ciné: "Under The Tree"

Lorsqu'Atli, père de famille au bout du rouleau, se voit expulsé de chez lui suite à un faux pas d'ordre conjugal, il n'a d'autre choix que de réintégrer le foyer familial. Comme si ce n'était pas suffisant, l'homme se retrouve bientôt au centre d'une conflit entre ses parents et leurs voisins au sujet d'un arbre tronant sur leurs propriètés respectives... Pure pépite de noirceur comme nos voisins scandinaves en ont le secret, "Under The Tree" sonde, au travers de la querelle entre deux familles n'ayant en commun qu'un arbuste et... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
16 août 2018

Critique ciné: "Le Monde est à Toi"

Obligé de truander pour joindre les deux bouts, Francois désire devenir un distributeur de glaces au Maghreb. Mais son rêve ne sera accessible qu'au prix de terribles concessions. Sommé par un caïd local de récupèrer de l'argent en Espagne, il y voit l'occasion de se refaire... Parmi les rares trublions du cinéma français actuel, Romain Gavras à su conquérir son public et défrayer la critique avec une audace certaine. On retrouve l'énergie nerveuse et la violence de ses premiers opus dans "Le Monde est à Toi", joyeuse virée en... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
25 juillet 2018

Critique ciné: "Roulez Jeunesse"

Lorsqu'un dépanneur quarantenaire accepte d'aider une conductrice paumée sur le bord de la route, il se retrouve le lendemain à assurer bien malgré lui la garde de ses enfants... Séparé de son complice Ramzy, Eric trace depuis quelques années son sillon dans le registre de la "cringe comedy", voire même de l'anti-comédie, mais il semble qu'il ait atteint aujourd'hui son nadir avec "Roulez Jeunesse", premier film de son réal Julien Guetta. On imagine pourtant que pour son premier film, le metteur en scène partait avec de bonnes... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 juillet 2018

Critique ciné: "Tully"

Mère quarantenaire lessivée, Marlo vient de donner naissance à son troisième enfant. Convaincue par son frère qu'un peu d'aide serait bienvenue au domicile familial, il lui conseille de solliciter les services d'une nounou nocturne. C'est ainsi qu'arrive dans sa vie Tully, jeune femme pétillante... Après "Juno" et "Young Adult", le tandem Jason Reitman / Diablo Cody refait équipe pour ce qui est probablement la fruition de leur collaboration artistique. Version contemporaine de "Mary Poppins" aux répliques bien senties, "Tully" est... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10 juillet 2018

Critique ciné: "Budapest"

  Arnaud et Vincent, potes de longue date stréssés par leur métier, décident de rompre avec la stagnation en se lançant dans un pari fou: la création d'une agence de voyage spécialisée dans les enterrements de vie de garçon. Les deux compères volent pour Budapest pour lance rleur opération, la ville étant réputée pour être un lieu de plaisirs interdits et abordables... S'il est certain que ce cocktail entre "The Social Network" et "Very Bad Trip" à la française n'allait pas rester dans les annales, on aurait pu penser que son... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 juillet 2018

Critique ciné: "Au Poste!"

Dans un poste de police, le Commissaire Buron interroge Fugain, seul témoin de ce qui semble être une scène de meurtre. Entre le zèle de l'un et l'ignorance de l'autre, la nuit va être longue... La comédie est un genre délicat non seulement parce que sa réussite demande l'application de paramètres tels que le rythme et les punchlines, mais aussi parce que l'humour est une valeur hautement subjective. Et comme Quentin Dupieux aka Mr Oizo, prêcheur de l'absurde, cultive depuis une décennie un cinéma du "nonsense", son humour... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
13 juin 2018

Critique ciné: "Ocean's 8"

  Toute juste sortie de prison, Debbie Ocean, soeur du fameux Danny Ocean, s'entoure d'une poignée de spécialistes et met sur pied un plan consistant à subtiliser un collier de diamant d'une valeur inestimable... La grogne critique sur le reboot féminise de "Ghostbusters" ne semble pas avoir échaudé les producteurs, en témoigne l'existence de ce spin-off tardif de la saga "Ocean's Eleven", qui n'a pas moult raisons valables pour justifier son existence. Tentant de redynamiser la franchise en y apportant faste et glamour, ce... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 mai 2018

Critique ciné: "L'Homme qui tua Don Quichotte"

Lors du tournage d'une adaptation de Don Quichotte, son réalisateur, le jeune Toby, décide de revenir sur les traces d'un cordonnier auquel il avait donné le rôle des années auparavant. Le vieil homme, totalement dans la peau du personnage, va emmener l'artiste dans une quête incroyable, au-delà de tout ce qu'il aurait pu imaginer... Nombreux sont les projets de films abandonnés ou non-produits, chimères de cinéma réputées inadaptables en raison de budgets pharaoniques, d'accidents de tournages ou d'egos d'artistes surdimensionnés.... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,