17 mars 2017

Critique ciné: "Les Figures de l'Ombre"

Au début des années 60, trois femmes noires ont oeuvré dans l'ombre de leurs compères males et blancs afin d'envoyer des machines dans l'Espace. Alors que la bataille pour l'égalité gronde dans les rues, ces demoiselles se battent pour envoyer le premier homme sur orbite... L'administration Obama à cèdé la place au mastodonte Trump, et avec lui plane pour certains le voile presque maléfique d'un retour vers l'obscurantisme et les préjudices raciaux. Dans ce contexte de tensions multiples, l'art se fait l'écho d'une résistance au... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

15 février 2017

Critique ciné: "Jackie"

Endeuillée par le meurtre de son mari, jacqueline Kennedy arpente els coulirs de la demeure présenidentielle, traumatisée. La première dame doit affronter les médias avec dignité malgré le drame... Campée impérieusement par Natalie Portman, l'épouse Kennedy domine un biopic à la reconstitution fidèle, mais dont la mise en scène traine la savate. Son rythme soporifique et son manque de perspective sur la globalité de la situation en font un drame oppressant à la musique stridente, ou comédiens suffoquent, la caméra leur collant aux... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
28 novembre 2016

Critique ciné: "Sully"

La date du 15 janvier 2009 à marqué à jamais l'histoire de l'aviation: un avion s'est posé en catastrophe sur la rivière Hudson, son pilote sauvant la vie de ses cent-cinquante cinq passagers....Faits divers incroyable et moment cathartique pour la population américaine, l'amérissage du capitaine Sullenberger figure parmi ces moments de bravoure dont la presse, le peuple, et surtout le cinéma sont friands. Le maestro Eastwood en tire un film au classicisme serein, autant attaché à sa figure centrale qu'à celles des nombreuses mains... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
07 novembre 2016

Critique ciné: "Snowden" + "Sing Street"

Jeune prodige de l'informatique qui s'est reconverti après un passage à l'armée, Edward Snowden intègre les services secrets avec un idéal d'intégrité patriotique. Mais lorsqu'il apprend au cours de son service que la politique de cyber-surveillance consiste à répértorier les données personnelles de milliers d'individus, il va se mettre en guerre contre le système qu'il est supposé entretenir...Cinéaste à la réputation établie de poil à gratter des institutions ricaines, Oliver Stone n'a eu de cesse d'ausculter la nation à la... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 08:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
21 octobre 2016

Critique ciné: "Poesia Sin Fin"

Le Chili de la fin des années 40. Malgré les remontrances d'une famille sévère, Alejandro poursuit ses désirs d'émancipation artistique. Il fera, au gré de rencontres cocasses et de rébellions transitioires, la découverte de sa vocation...Suite directe du remarquable "La Danza de la Realidad", "Poesia Sin Fin" poursuit la plongée autobiographique dans le passé tumulteux du jeune Alejandro Jodorowsky. Toujours sur le mode de la tragi-comédie usant des artifices du théatre, le metteur en scène continue d'explorer les mutations... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 08:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
13 avril 2016

Critique ciné: "Dalton Trumbo"

Le film à été projeté lors d'une avant-première. La sortie nationale du film est prévue pour le 27 avril. Scénariste prisé à Hollywood, Dalton Trumbo subit les foudres des défenseurs du maccarthysme, l'accusant d'être communiste. Mis sur la Liste Noire, ce qui équivaut à une mise à mort professionelle, l'homme décide de se défendre, et de continuer à écrire sous de nombreux pseudonymes...La Guerre Froide et la "Chasse aux Sorcières" ont crée deux effrayants paradoxes dans l'histoire américaine: transformer un pays aux libertés... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 08:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 février 2016

Critique ciné: "Chocolat"

C'est au début du XXè siècle que Chocolat, artiste noir, triomphe sur la scène française. Jouant le numéro du clown blanc et de l'auguste avec son compagnon, le vétéran Footit, il va découvrir la gloire, mais également se heurter à l'étroitesse d'esprit des contemporains... L'histoire de Rafael Padilla, alias Chocolat, est un sujet d'histoire type "rise and fall" taillé pour le cinéma. De ce sujet, Roschdy Zem en tire un biopic fascinant de bout en bout, à la production design fabuleuse et aux moyens faramineux. Mais surtout, il... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 08:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
27 janvier 2016

Critique ciné: "The Danish Girl"

Danemark, 1930. Le peintre Einar Wegener et son épouse Gerda vivent le parfait amour. Mais lorsque Einar s'essaie au travestissement pour aider son aimée à peindre un sujet, sa part féminine émerge soudain...La question de la représentation des personnes transgenres et / ou appartenant à la communauté LGBT à toujours été un problème épineux. Le défi est effectivement de taille: comment éveiller le grand public au sujet sans froisser les parties concernées ou tomber dans la caricature. Fort heureusement, le dernier film de Tom Hooper... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
24 septembre 2015

Critique ciné: "N.W.A: Straight Outta Compton"

1987: c'est à Compton, en Californie, que nait "Niggaz Wit Attitude"; l'un des groupes de musiques les plus violemment contestés de l'histoire. Dénonçant les injustices et les humiliations qu'ils subissent quotidiennement dans leurs textes, ces jeunes plein de hargnes que sont Dr. Dre, Mc Ren, Ice Cube et Eazy-E vont gravir les échelons de la réussite tout en révolutionnant la scène musicale... Enorme succès outre-Atlantique, "Straight Outta Compton", biopic consacré au groupe de gangsta rap N.W.A., doit son triomphe en salles... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 08:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 septembre 2015

Critique ciné: "Miss Hokusai"

1814, Japon. c'est dans la ville d'Edo que vit et travaille le grand peintre Hokusai. Au sein de son atelier se cache pourtant un secret: l'artiste réalise ses oeuvres avec l'aide de sa fille O-Ei, aussi douée que son père dans l'art du maniement de pinceau. Mais la jeune demoiselle à d'autres projets pour l'avenir... Récit biographique joliment romancé, "Miss Hokusai" se concentre sur le personnage éponyme et sa relation conflictuelle avec son paternel, artiste taciturne et reclus. SI l'on peut reprocher au nouveau long de Keiichi... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,