17 mai 2018

Critique ciné: "Deadpool 2"

Mercenaire aux capacités de régénération et la langue bien pendue, Wade Wilson mène une existence pleine d'maour, d'eau fraîche et de tueries sanglantes, jusqu'à ce qu'il se retrouve chargé du cas d'un jeune mutant doué de pouvoirs pyrokinésiques. Et comme si cela ne suffisait pas, un guerrier venu du futur arrive pour lui complqiuer la situation... Comme quoi, l'opiniâtreté à du bon. Auréolé de leurs statuts de superstars, Hugh Jackman et Ryan Reynolds ont réussi à convaincre les pontes de la Fox à miser dans le film de comic-book... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

09 mai 2018

Critique ciné: "Death Wish"

Chirurgien à qui tout à réussi, Paul Kersey mène une existene paisible entouré de sa femmee t sa fille. Mais lorsque des cambrioleurs s'en prennent à sa famille, son monde bascule tragiquement. Décidé à rendre justice par lui-même, Kersey se lance dans une quête vengeresse dans les bas-fonds de Chicago... Oeuvre phare de ce genre tombé en désuètude qu'est le "vigilante movie", "Un Justicier dans la Ville" à non seulement défini les bases du genre, mais à aussi inscrit Charles Bronson dans le panthéon des badass fictionnels,... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 mai 2018

Critique ciné: "Action ou Vérité"

Une bande de potes partis pour ce quid evait être un Spring Break au mexique va se retrouver embringué dans une partie d'Action ou Vérité. un jeu où hélas, les conséquences seront mortelles et sans échappatoire... Après la victoire de "Get Out" aux Oscars, on aurait pu penser, follement, que la boite Blumhouse se serait achetée une certaine respectabilité, troquant les petits films d'horreurs fauchés aux concepts racoleurs pour produire des métrages plus ambitieux. Probablement plus attirés par le pognon facile que par une envie de... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 mai 2018

Critique ciné: "Rmapage - Hors de Contrôle"

Après un accident survenu dans une station spatiale, plusieurs capsules contenant un contenu de réécriture génétique tombent sur Terre et contaminent plusieurs bêtes. Dont George, gorille albinos et résident d'un parc naturel. L'animal devient agressif et double de taille, ce qui inquiète Davis Okoye, primatologue hors pair et gardine de la bête.... Entre jeux vidéos, parc d'attractions, jeux de socièté et consorts, Hollywood ne manque pas de fond de tiroirs à raser, au grand dam des scénarios originaux qui ne trouvent pas de... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
26 avril 2018

Critique ciné: "Avengers - Infinity War" + "Game Night"

  Séparés depuis les nombreux événements ayant suivi la bataille contre Ultron, Les Avengers vont devoir se reformer d'urgence pour contrer l'invasion du Titan Thanos et de ses sbires, débarqués sur Terre pour s'emparer des dernières Pierres d'Inifintés... Ca y'est, nous y sommes enfin. Après une décennie de montée en puissance, de teasing, de stingers et de héros en pagaille sortis des cartons de la Maison aux Idées. Une logistique pharaonique d'installation cosmogonique qui à imposé de nouveau standards dans la sphère... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
18 avril 2018

Critique ciné: "Don’t Worry, He Won’t Get Far On Foot"

Suite à un accident de voiture qui le laisse quadriplégique, John Callahan, homme au passé tourmenté et porté sur l'alcool, doit questionner ses choix de vie. Soutenu dans sa désintoxication, l'homme exprime ses frustrations par le biais du dessin.... Sujet qui à lui seul convoque tous les écueils du biopic à la limite du mélo, "Don't Worry..." s'en tire fort heureusement par une certaine sobrièté, permettant à son formidable casting de comédiens de briller à l'écran. Si son ambiance parfois pesante, au vu de ses thématiques... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

13 avril 2018

Critique ciné: "L'Ile aux Chiens"

Touchés par une grippe canine foudroyante, les chiens de la métropole de Megasaki se voient déportés sur une partie de l'archipel nippon, transformée en dépotoir géant. C'est sur ce terrain désolé où les chiens sont livrés à eux-mêmes qu'éattérir le jeune Atari, parti à la recherche de Spots, son garde du corps à quatre pattes... Cinéaste des univers singuliers et des familles dysfonctionnelles, le démiurge esthète Wes Anderson n'a eu de cesse de perfectionner son oeuvre, développant à chaque opus ses thèmes de prédilection et sa... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
11 avril 2018

Critique ciné: "Red Sparrow"

Après un accident de balelrine qui met un terme à sa carrière, la jeune Dominika est intégrée, par le biais de son oncle haut placé, dans un programme d'entrainement visant à former des recrues d'élite pour les interets de la nation russe... Dans le genre film au concept revu mais qui aurait pu être un tant soit peu appréciable, "Red Sparrow", faux film féministe mais vrai voyage dans le passé en terme filmique se pose là, nivellant par le bas un sujet potentiellement captivant par une mise en scène et un rythme lénifiants. Le... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 avril 2018

Critique ciné: "Dans la brume"

Un jeune couple parents d'une fille atteinte d'une maladie rare mettent tout en oeuvre pour sauver leur enfant, lorsqu'une épaisse brume recouvre Paris... Dans le cinéma français, les rares propositions de films dits "de genre" ne tiennent pas toujours leurs promesses. Souvent trop timorés pour vraiment être mémorables ou trop centrés sur leur décor bourgeois pour totalement convaincre, ces oeuvres schizophrènes ne s'assument pas pleinement, comme pour s'affranchir du stigmate d'un cinéma dit "bis", donc rimant forcément de qualité... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
05 avril 2018

Critique ciné: "Gaston Lagaffe"

Jeune stagiaire débrouillard, inventeur génial mais avec un énorme poil sur la main, Gaston débarque dans les locaux de la startup Le Peticoin. L'indolence du jeune homme et sa propension à causer des bévues éxaspèrent Prunelle, grand manitou de la boite... Quand on voit le succès relatif des adptations de  bandes dessinées, on ne s'étonne ni s'offusque plus de voir presque n'importe laquelle portée à l'écran, qu'elle soit réputée inadaptable ou trop grotesque pour passer des petites cases au grand écran. Greenlightée on ne... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,