04 octobre 2018

Critique ciné: "Un Peuple et son Roi"

En 1789, un peuple est entré en révolution. Écoutons-le. Il a des choses à nous dire. UN PEUPLE ET SON ROI croise les destins d’hommes et de femmes du peuple, et de figures historiques. Leur lieu de rencontre est la toute jeune Assemblée nationale. Au coeur de l’histoire, il y a le sort du Roi et le surgissement de la République… Il serait bon de rappeler que l'Hexagone n'est pas uniquement pourvoyeur de comédies grasses ou de drames freudiens, mais aussi capable de produire des fresques épiques, revisitant les pages de son... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

02 octobre 2018

Critique ciné: "I Feel Good"

Jacques Pora retrouve après trois ans sans contact sa soeur Monique, devenue directrice d'une communauté Emmaüs. Elle passe ses journées à aider son prochain sans le sou tandis que l'autre ne rêve que de trouver l'idée qui fera de lui un nabab... Un Kervern / Delepine, à l'instar du sujet de leur précédent métrage, se savoure comme un bon vin. Figurant dans la petit liste des  auteurs de l'Hexagone capables de diriger brillamment leurs comédiens, ils récidivent avec "I Feel Good", fabuleuse comédie sociale qui prouve encore le... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 septembre 2018

"Critique ciné: Maquia - When The Promised Flower Blooms"

Note: le film chronique à été vu lors d'une avant-première. Peuple pouvant vivre une longue période de temps sans vieillir physiquement, les gens d'Iolph sont un jour victimes de l'attaque d'un peuple extérieur, qui convoite le secret de leur jeunesse quasi-éternelle. Maquia, une des rescapées du massacre, se lie sur la route de son exil forcé à un enfant, orphelin d'une mère morte. Elle décide, malgré les interdictions formelles de son clan, de le prendre sous son aile... Si les grandes fresques tragiques sont votre dada, et si... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 00:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
26 septembre 2018

Critique ciné: "Les Frères Sisters" + "Peppermint"

Frangins doués de la gachette, Charlie et Eli Sisters sont chargés de retrouver un homme pour le livrer au Commodore qui les emploie. Entre querelles fraternelles et fusillades éclairs, leur route sanglante sera sembée d'embûches... Cinéaste parmi les quelques  rares ayant réussi à concilier cinéma d'auteur et celui dit de genre, Jacques Audiard apporte à sa glorieuse filmographie une addition pour le moins surprenante. Sa première incursion dans le cinéma américain, "The Sisters Brothers", est une proposition de western tout... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
21 septembre 2018

Critique ciné: "Carnage Chez Les Puppets"

  Dans une socièté ou marionnettes et humains coexistent, deux flics que tout oppose sont obligés de collaborer suite aux meurtres d'anciens acteurs de sitcom... Malgré son postulat délirant de base qui sur le papier promettait une bouffée de transgression délirante, "The Happytime Murders", série B honorable en termes de fabrication, ne s'élève pas au-dessus du niveau de la blague péniblement étirée sur une heure trente. Et pourtant, il y'avait de quoi faire avec ce script de buddy cop revisité à la sauce Jim Henson (et... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 septembre 2018

Critique ciné: "Thunder Road"

Jim Arnaud, policier de son état, voit sa vie basculer dramatiquement après le décès de sa mère. En pleine phase de divorce, l'homme troublé tente ce qu'il peut pour maintenir la garde de sa fille... Dans la catégorie des films aux intentions louables, "Thunder Road", petite comédie sans prétention portée à cent pour cent par son auteur et interpète Jim Cummings, concentre en son sein ce qui se fait de mieux dans le cinéma indépendant ricain. Si ce qu'il raconte n'a rien de bien neuf, le contexte des familles dysfonctionnelles... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 septembre 2018

Critique ciné: "22 Miles"

Chargée d'embarquer un policier en possession d'informations sensibles vers un avion sécurisé, une équipe d'élite va se retrouver poursuivie par des tueurs. 22 miles se posent entre lelurs ennemis et leur objectif... Le moins qu'on puisse dire sur le cinéma de Peter Berg, considéré à tort comme parent pauvre de celui de Michael bay, c'est qu'il ne fait pas dans la dentelle. La preuve une nouvelle fois avec "Mile 22", nouvelle collaboration du réal avec son compère Mark Walhberg, thriller d'espionnage plombé par une facheuse... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 septembre 2018

Critique: "Kin, Le Commencement"

Ado issu de Détroit, Elijah tombe, au gré d'une balade dans son quartier en ruines, un large objet d'origine inconnue. Après quelques manipulations, l'enfant découvre que l'engin est une arme futuriste. C'est au moment de cette découverte capitale que la vie du jeune va être bouleversée par un évenement tragique...Toujours à la recherche d'une manne capable d'attirer l'attention du grand public sur le long terme, les producteurs de tous bords s'acharnent à acquérir des droits partout, du roman young adult en passant par les scripts... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 août 2018

Critique ciné: "Lukas"

Après un accident en boite de nuit, Lukas, videur taciturne et à la vie secrète, se retrouve embringué dans un job peu recommandable, pour pouvoir subvenir aux besoin de sa petite fille... Dans le domaine des has-been sympathiques, Jean-Claude van Damme est un cas à part, aussi fascinant qu'incompréhensible. Celui qui avait montré l'étendue insoupçonnée de son registre dramatique avec le semi-biographique "JCVD" de Mabrouk El-Mechri, sorti il y'a déjà dix ans, promettait que la carrière de l'acteur prenne un tournant, enfin défait... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 août 2018

Critique ciné: "Silent Voice"

Shoko Nishimiya, jeune fille sourde, subit les brimades du turbulent Shoya Ishida. La petite à recours à un cahier pour communiquer avec son entourage, mais malgré ses efforts pour s'intègrer, elle est martyrisée continuellement. Quelques années plus tard, la jeune brute responsable de ses tourments, lui-même victime de rejet et de moqueries, retrouve sa camarade de classe malentendante. Ishida, pratiquant le langage des signes depuis, profite de cette occasion pour réparer les erreurs du passé... Adaptation d'un manga éponyme... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,