29 mai 2019

Critique ciné: "Parasite"

Une famille de classe moyenne découvre le moyen de gagner beaucoup d'argent en se faisant passer pour des spécialistes auprès d'une famille riche. Bien que parvenus à berner leurs nouveaux employeurs fortunés, les faussaires ne sont pas au bout de leurs surprises... Cette année, le détenteur de la Palme aura amplement mérité sa récompense. Diaboliquement joussif, le nouvel opus de Bong Joon-Ho enterre la compétion d'un large coup de pelle, démontrant encore une fois la puissance et la vitalité du cinéma coréen. Ouvertement... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 mai 2019

Critique ciné: "90s"

Perdu entre une mère déboussolée et un frère ainé abusif, le jeune Stevie trouve refuge auprès d'un groupe de skaters... Accueillie chaudement par la critique outre-Atlantique, la première réalisation de Jonah Hill porte en elle els germes d'un cinéaste à la voix unique. A travers le parcours de son jeune protagoniste et sa découverte du monde du skate, il dresse un portrait juste d'une adolescene tourmentée, mais parvient également à livrer un regard d'une authenticité formidable sur la désillusionnée Génération X, dont tout un... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 mai 2019

Critique ciné: "John Wick - Parabellum"

Excommunié, traqué avec une somme colossale mise sur sa tête, le tueur John Wick cavale dans New York, devant essuyer les attaques de tous les assassins les plus chevronnés du milieu... Ce qui avait commencé comme une série B modeste et efficace est devenu une saga aux proportions quasi-épiques. Sorti en 2014, "John Wick" premier du nom avait pour modeste intention de se poser comme rempart aux montages surdécoupée et les overdoses de CGI, en proposant un actioner consciencieusement produit et chorégraphié. Son Keanu Reeves déifié... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
26 mai 2019

Critique ciné: "Meurs, monstre, meurs"

Le corps décapité d'une femme est retrouvé dans une région chilienne. Cruz, l'inspecteur sur l'affaire, va enquêter dans son entourage, et découvrir au fil de son enquête qu'une présence surnaturelle pourrait expliquer ce terrible incident... Objet filmique qui divisera ou fascinera selon votre degré de tolérance au cinéma de genre, ce long-métrage argentin affiche des qualités admirables, dans sa plastique et dans son choix d'acteurs au naturel épatant, comme dans sa progressive incursion du fantastique dans un cadre peu vu au... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 mai 2019

Critique ciné: "Aladdin"

Au coeur du royaume d'Agrabah, Aladdin, chapardeur notoire survivant de l'art de la débrouille, va voir son destin bouleversé lorsqu'il se trouve en possession d'une lampage magique, dont l'être qui réside à l'intérieur peut exaucer tous ses souhaits... La réactualisation des classiques du catalogue Disney continue, avec ce que cela suppose de compromissions aux standards actuels. Maintes fois plus tolérable que "La Belle et La Bête" et certainement plus potable que la dernière réal de son auteur, "Aladdin" signé Guy Ritchie... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
20 mai 2019

Critique ciné: "Hellboy"

Sorti des enfers mais élevé pour défendre le monde contre les forces du Mal, Hellboy va devoir lutter contre une nouvelle menace susceptible de noyer l'univers dans le chaos le plus total... Il n'y a pas que Marvel et DC dans le vie. Sorti de l'écurie Dark Horse, l'illustre Hellboy et son univers fantastique ont déjà été dix ans auparavant adapté sur le grand écran par le non moins fameux maestro Del Toro, jusqu'à ce reboot, qui achève de renvoyer la licence dans les limbes, à en juger par son accueil glacial aux box-office. Les... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 mai 2019

Critique ciné: "The Dead Don't Die"

La paisible bourage de Centerville devient, suite à une série d'incidents météorologiques, le théatre d'évenements inexplicables. Comme la résurréction des morts, venus réclamer la chait fraîche des vivants apeurés. Les membres d'un petit commissarait de police et d'autres locaux se préparent à l'invasion... Le Festival de Cannes édition 2019 s'est ouvert, dévoilant comme chaque année par une couverture médiatique extra-large son cortège de stars défilant sur le Tapis Rouge et sa flopée de métrages plus ou moins attendus. Premier... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
09 mai 2019

Critique ciné: "Pokémon: Detective Pikachu"

Suite au décès de son père policier, le jeune Tim Goodman se rend à Ryme City, afind e lui rendre hommage. C'est ici qu'il fait la rencontre d'un Pikachu doué de parole, qui mène l'énquête sur la disparition du paternel. Les deux nouveaux partenaires vont se retrouver embringués dans une affaire sombre, mettant en péril l'équilibre entre humains et Pokémons... Après vingt ans de domination pop-culturelle, la saga Pokémon n'avait pas eu encore droit à un passage par la case ciné, esquivant le triste sort réservé à d'autres... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
08 mai 2019

Critique ciné: "Iron Sky 2"

Note: le film chroniqué à été vu lors d'une séance avant-première. Sa sortie est prévue uniquement en Blu-Ray. La guerre contre les Nazis venus de la Lune à laissé la Terre invivable, bombardée de radiations. Les derniers survivants de la race humaine vivent reclus sur une base lunaire. Mais un intrus va rapporter dans l'endroit un élement qui pourrait changer le cours des choses... Série B finnoise ayant eu un succès d'estime grace à un sacré buzz sur le Net, "Iron Sky" premier du nom proposait de la nazisploitation délurée et... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
02 mai 2019

Critique ciné: "Le Parc des Merveilles"

  Jeune fille débordant d'imagination, la jeune June met au point avec l'aide de sa mère un parc d'attraction imaginaire, dont les créatures habitant le lieu en gèrent les attractions... Production animée en Espagne et distribuée par un gros studio américain, "Le Parc des Merveilles" est moins intéressant pour son sujet convenu que pour sa production hautement troublée, faisant du métrage d'animation un des premiers sans réalisateur crédité au générique. Au-delà de ça, rien ne distingue véritablement ce métrage de la masse... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,