Ma1

Lorsque la jeune Maggie arrive dans une nouvelle ville, elle se fait de nouveaux copains, eainsi qu'une nouvelle connaissance particulière, en la personne de Sue Ann, vétérinaire d'un certai âge. Sue Ann arrive à amadouer Maggie et ses copains pour venir faire la fête chez elle, ce qui va lancer un engrenage d'évenements troublants...

S'il est une chose qu'on ne peut reprocher au producteur Jason Blum, c'est de défricher les terres de l'horreur moderne pour y trouver des scripts efficaces et facilement vendables. Dernier né de sa série de productions high-concept inégales, "Ma" s'offre l'excellente actrice Octavia Spencer dans le rôle d'une dame sympathiquement inquiètante. Habitué des thrillers urbains, le réal  Tate Taylor ménage le suspense et intensifie le malaise sans avoir trop recours à de vulgaires effets de manche. Malgré la relative éfficacité du concept et de son éxecution, il manque dans ce métrage finalement trop sage une pointe de viscéralité et de cruauté, un vrai appel vers l'horreur qui aurait propulsé le film sinon au sommet des ténors du genre, au-dessus des standards actuels. En l'état, il reste plus regardable que certains Blumhouse de récente mémoire...

afficheMA

En bref: Dosant adroitement ses scènes malaisantes, "Ma" est un thriller angoissant qui fait son petit effet, mais qui manque d'un brin de méchanceté pour fonctionner à fond. Un Blumhouse efficace à défaut d'être mémorable, ce qui est déjà pas mal.


Note: 13,4/20