TN&TFR1


A la veille de Noel, la jeune Clara découvre chez son parrain le chemin l'emmenant vers les Quatre Royaume, un univers enchanté. Pour régler le dilemme quis cinde le pays, elle va devoir trouver un clé très spéciale...

Non content de racler leurs fonds de tiroir à coups de liftings digitaux, Disney n'hésite pas à aller puiser de nouvelles sources d'inspiration, ou plutôt de revenus un peu partout. La preuve une nouvelle fois avec cette adaptation très libre de "Casse-Noisette", dont le relatif flop au box-office n'est point surprenant. Tentant de dépoussiérer l'imagerie associée à l'oeuvre symphonique de Tchaikovski, le métrage oscille vaguement entre modernité et classicisme, en témoigne une direction artsitique hautement baroque dopée à l'image de synthèse. Si cette dernière, plus ou moins de bon goût selon votre tolérance au kitsch, se révèle relativement inspirée, ce n'est pas tellement le cas de l'intrigue, au twist prévisible et aux personnages maintes fois vus dans d'autres films de cet acabit. On pourra toujours se reposer sur l'excellente partition musicale et quelques plans joliment mis en boite, malgré l'artificialité criante de l'ensemble. Les marmots, eux, risquent d'être conquis.

afficheNutcracker

En bref: Variation libre qui entreprend de redonner un coup de jeune à un classique, "Casse-Noisette et les Quatre Royaumes" ne change guère des autres DIsney du même bois, aux mêmes univers codifiés, décors numériques et personnages archétypaux. Il reste le plaisir de l'écoute musicale et quelques séquences qui tirent leur épingle du jeu, suffisamment pour épater un public magnanime.


Note: 12,7/20