TheSpyGoneNorth1

Un ancien militaire devenu agent secret est envoyé en Corée du Sud sous le nom de Black Venus afin d'enquêter sur leur programme nucléaire...

Récit d'espionnage qui prend comme décor les Corées du début des années 90, "The Spy Gone North" pose un constat amer, au travers du parcours de ses protagonistes motivés par leur ferveur patriotique, sur l'impossibilité d'une réconciliation entre les deux parties de la contrée, séparées par des interêts économiques et idéologiques en totale opposition. Dans cette terrifiante intrigue ou tromperie et marché font bon ménage, le metteur en scène Yoon Jong-bin orchestre avec un sens du cadre certain et une tension de tous les instants, une plongée dans le monde de l'espionnage local nerveuse de bout en bout. Supporté par des interpétations tout en nuance et un script au cordeau, cette plongée demande de la part du spectateur un minimum de connaissance du sujet, au moins les bases sur les dissensions qui séparent le Nord du Sud, pour tenir compte de l'ampleur des enjeux.

afficheTheSpyGoneNorth

En bref: Thriller politique prenant et terrifiant, "The Spy Gone North" explore les rapports conflictuels entre les deux Corées à travers un récit d'espionnage troublant. Un des meilleurs thrillers de l'année, et un regard sur un pays divisé, qui tente de rationaliser par l'image un conflit encore difficile à désamorcer.


Note: 14,6/20