26 octobre 2018

Critique ciné: "Le Flic de Belleivlle" + "Jean-Christophe & Winnie"

    Flic parisien enraciné dans le quartier de Belleville, Baaba décide de s'engager sur la piste d'un trafic de drogue outre-Atlantique, lié au décès d'un camarade de longue date. Il sera épaulé dans son enquête par l'Inspecteur Garcia, avec qui la collaboration ne sera pas de tout repos...   C'est un fait: la plupart des cinéastes de genre français semblent être en train de se tourner vers la comédie bas de plafond, volontairement ou non. Après David Moreau, Fred Cavayé ou Xavier Gens, c'est au tour de Rachid... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

25 octobre 2018

Critique ciné: "Halloween"

Quarante ans après avoir semé la terreur dans la ville d'Haddonfield, Michael Myers, sorti d'une longue période de captivité, retrouve la liberté. Mais sa proie, Laurie Strode, s'est préparée à son éventuel retour... Après quarante ans de meutres sanglants capturés sur pellicume, Michael Myers, l'un des plus illustres boogeymans du cinéma, revient pour une ultime frayeur dans le correct "Halloween" de David Gordon Green, retour aux sources et hommage appuyé à la franchise horrifique. Adoubé et scoré par Big John himself, ce long... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 octobre 2018

Critique ciné: "Dilili à Paris"

Dilili, petite fille canaque très vive d'esprit, s'échappe pour aller découvrir Paris en compagnie d'Aurèle, jeune conducteur de triporteur débrouillard. Sur meur route, les deux jeunes rôdeurs vont flairer la piste d'une cabale mystérieuse opérant l'enlèvement d'enfants dans la capitale... Conteur devant l'Eternel, créateur de personnages facétieux et curieux, Michel Ocelot cultive depuis plusieurs décennies un style directorial et une patte comparables à nulle autre. Le papa de Kirikou récidive avec un nouvel opus en images de... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 octobre 2018

Critique ciné: "Alad'2"

Toujours aussi immature, le prince Aladin n'assume toujours pas les responsabilités qui incombent çà son nouveau titre. C'est dans ce moment de tourmente qu'apparait Shah Zaman, dictateur venu s'emparer de Bagdad... Suite d'un monument de comédie bas de plafond qui à pourtant engrangé un bon nombre d'entrées en salles, "Alad'2" est l'exemple typique d'une comédie grand public qui vise haut, mais tend généralement à raser la moquette. S'il essaie d'émuler "Mission Cléopatre", il arrive surtout au niveau pas finaud d'un "Astérix... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 octobre 2018

Critique ciné: "The Predator"

Lorsqu'un alien chasseur débarque sur Terre pour récupèrer des artefacts lui appartenant, une équipe de soldats déchus se retrouvent seuls remparts contre cette redoutable meance extraterrestre... Devoyée depuis des années par la Fox, studio détenteur dont on ne compte plus les affronts au licences cultes qu'ils détiennent, "Predator" aura certes moins essuyé de catastrophes que sa franhcise cousine "Alien", mais n'en demeure pas moins une manne financière malmenée par ses producteurs. Alors qu'un reboot en 2010 semblait enterrer... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
10 octobre 2018

Critique ciné: "Venom"

Lorsqu'un laboratoire s'empare de formes de vies extra-terrestres afin d'en tirer profit, l'intrépide journaliste Eddie Brock décide d'enquêter sur l'affaire. Mais il se retrouve en contact avec l'une des ces entités, et devient bientôt son hôte... Villain phare des  90s, et némésis implacable du Tisseur, Venom, entité symbiotique terrifiante, est l'un des personnages de la cosmogonie Marvel qui attendait son passage ciné depuis longtemps. Hélas, le film consacré à sa personne est une fois de plus la résultante d'un compromis... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09 octobre 2018

Critique ciné: "Climax"

Lorsqu'un groupe de danseurs en répétition se retrouve mal suite à l'ingurgitation d'une sangria mal préparée, leur soirée prend une tournure tragique... Auto-labélisé "film français et fier de l'être", le dernier Gaspar Noé, forcément sujet à controverse, clame haut et fort sa position d'objet filmique non identifié, un pavé dans la mare fait film aussi dérangeant dans son contenu que souvent virtuose en termes scénographiques. "Climax" dépeint une descente aux Enfers érotiquement enfièvrée, qui convoque Argento et Zulawski lors... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
05 octobre 2018

Critique ciné: "Upgrade"

A la suite d'une attaque qui la laissé paraplégique, Grey Trace est contacté par un riche inventeur, désireux de tester sur lui une nouvelle technologie expérimentale. A présent doté de Stem, une puce capable de lui redonner ses fonctions motrices, Grey va se mettre à la recherche de ceux qui ont tué sa femme... Si elle est connue pour produire à outrance des films horrifiques au budget aussi riquiqui que leur quotient trouille, la boite Blumhouse à heureusement su aussi élargir son répértoire en parrainant un cinéma de genre... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 octobre 2018

Critique ciné: "Un Peuple et son Roi"

En 1789, un peuple est entré en révolution. Écoutons-le. Il a des choses à nous dire. UN PEUPLE ET SON ROI croise les destins d’hommes et de femmes du peuple, et de figures historiques. Leur lieu de rencontre est la toute jeune Assemblée nationale. Au coeur de l’histoire, il y a le sort du Roi et le surgissement de la République… Il serait bon de rappeler que l'Hexagone n'est pas uniquement pourvoyeur de comédies grasses ou de drames freudiens, mais aussi capable de produire des fresques épiques, revisitant les pages de son... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 octobre 2018

Critique ciné: "I Feel Good"

Jacques Pora retrouve après trois ans sans contact sa soeur Monique, devenue directrice d'une communauté Emmaüs. Elle passe ses journées à aider son prochain sans le sou tandis que l'autre ne rêve que de trouver l'idée qui fera de lui un nabab... Un Kervern / Delepine, à l'instar du sujet de leur précédent métrage, se savoure comme un bon vin. Figurant dans la petit liste des  auteurs de l'Hexagone capables de diriger brillamment leurs comédiens, ils récidivent avec "I Feel Good", fabuleuse comédie sociale qui prouve encore le... [Lire la suite]
Posté par Kaplsky à 09:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,