DeathWish1

Chirurgien à qui tout à réussi, Paul Kersey mène une existene paisible entouré de sa femmee t sa fille. Mais lorsque des cambrioleurs s'en prennent à sa famille, son monde bascule tragiquement. Décidé à rendre justice par lui-même, Kersey se lance dans une quête vengeresse dans les bas-fonds de Chicago...


Oeuvre phare de ce genre tombé en désuètude qu'est le "vigilante movie", "Un Justicier dans la Ville" à non seulement défini les bases du genre, mais à aussi inscrit Charles Bronson dans le panthéon des badass fictionnels, précèdant de quelques années John McClane dans le registre du action-hero versant réaliste. Plus de quarante ans après la sortie du premier opus, c'est à Bruce Willis, McClane en personne, qu'il incombe d'endosser le rôle de Kersey. Sujet à de nombreux conflits internes, le film au scénario pourtant prometteur écrit par Joe Carnahan, à fini par être confié aux mains d'Eli Roth, qui sorti de ses habituels torture-porn, n'arrive pas à donner à cette mouture 2017 une saveur particulière. Pire encore, les quelques idées d'un script qu'on imagine dilué ne sont pas exploitées au maximum, au point de se demander ce qui a été amputé dans ce cut. Ajoutez à cela un mauvais goût prononcé dans une poignée de séquences, un arc narratif expédié qui transforme son protagoniste en machine à tuer en moins de temps qu'il n'en faut pour acquérir les droits d'un tube d'AC/DC usé jusqu'à la moelle, et vous obtenez un remake oubliable, dont on se demande encore l'utilité.

afficheDeathWish

En bref: Remake pas utile du classique vigilante movie, "Death Wish" se voudrait hardcore et force parfois l'humour noir, mais il ne questionne ni la Loi du Talion ni la descente dans l'amoralité de son protagoniste. Un remake aux origines sulfureuses, qui n'est là que pour surfer sur une licence et amasser une poignée de brousoufs. Dommage.


Note: 12/20