IOD1

Touchés par une grippe canine foudroyante, les chiens de la métropole de Megasaki se voient déportés sur une partie de l'archipel nippon, transformée en dépotoir géant. C'est sur ce terrain désolé où les chiens sont livrés à eux-mêmes qu'éattérir le jeune Atari, parti à la recherche de Spots, son garde du corps à quatre pattes...

Cinéaste des univers singuliers et des familles dysfonctionnelles, le démiurge esthète Wes Anderson n'a eu de cesse de perfectionner son oeuvre, développant à chaque opus ses thèmes de prédilection et sa maniaquerie scénographique, au point d'en appliquer ses principes au petit monde du cinéma d'animation. Son premier essai dans le genre, le concluant "Fantastic Mister Fox", à prouvé que le cinéaste sait investir le médium tout en conservant sa patte. Dans "Isle Of Dogs", nouvelle proposition ô combien attendue, il est aussi question de pattes et de canidés rebelles, cette fois-ci mis au ban de la socièté par un régime strict. A un système qui cloisone et répudie toute forme d'individualité, Anderson répond comme toujours par un appel à la rébéllion avec un ton pince-sans-rire. Dans cette histoire follement originale, ou chaque plan démontre une trouvaille visuelle ou élement narratif curieux, le film d'aventure bon enfant cotoye le plaidoyer pour la cause animale, et la satire des institutions politiques croise la comédie alternative. Un beau mélange des genres pour un film qui, comme ses braves bêtes en plasticine, refuse de se laisser enfermer dans des cases. Et des cages.

afficheIsleOfDogs

En bref: Récit foncièrement original à la direction artistique magistrale, "L'Ile aux Chiens" s'impose d'emblée comme l'une des curiosités filmiques attendues à juste titre, que le public se doit de voir en masse. S'il permet de lustrer le palmarès déjà impôsant du père Anderson, son succès public pourra peut-être ouvrir des portes pour des formes d'animation plus riches et originales, à contre-courant des produits taylorisés proposés par les pontes du genre. A voir tout de suite!


Note: 16/20