afficheTombRaider

TombRaider1

Héritière d'un colossal empire financier qu'elle refuse de reprendre, Lara Croft décide, après une découverte capitale, de partir ses les traces de son père, disparu depuis sept ans. La jeune femme embarque pour un voyage périlleux sur une île japonaise, abritant en son sein un mythe destructeur...

Titre phare des années 90, "Tomb Raider" et son héroïne Lara Croft ont connu une seconde jeunesse grâce à un reboot en 2013, où l'ex-sex symbol tout en polygones se réincarnait en jeune ingénue en plein baptème du feu. Il n'en fallait pas plus pour que les pontes d'Hollywood se penchent sur ce cas, bien contents de rempiler sur l'icone vidéoludique après deux opus consternants lui ayant été consacrés la décénnie passée. Sans atteindre les niveaux de médiocrité des films d'Angelina Jolie, cette mouture 2018 des aventures de Miss Croft ne vole pas bien haut, affichant sans fard sa nature de série B aux élements vus et revus. La prestation d'Alicia Vikander, tout en abdos saillants et mèche au vent, est louable dans un sens, elle ne suffit pas à relever le niveau d'un film d'aventures timoré, surtout lorsqu'on sait à quel point le jeu torturait son héroïne avec une diablerie presque perverse. L'intrigue s'étire mollement et focalise tout l'arc dramatique de la jeune femme sur un problème paternel à résoudre. Pas assez brutal, poignant ou même intense, le métrage aura beau lancer un sequel hook rigolo en fin de film, on est pas sur de vouloir rempiler.

En bref: Retour mou du genou sans être totalement désagréable, "Tomb Raider" 2018 réintroduit Lara Croft aux spectateurs, néophytes et fans de tous poils. Une série B sans imagination qui ne vaut pas tripette par rapport au jeu dont il est tiré.

Note: 12,7/20