OhLucy1

Office lady célibataire, Setsuko se rend à la demande de sa nièce, à un cours d'anglais tenu par John, professeur américain à la méthodologie particulière. La vieille fille, rebaptisée à l'occasion Lucy, est emballé par la proposition...


Dans son lot d'absurdités et tragédies du quotidien, la vie réseerve son lot de surprises et de décisions inattendues. Comédie douce-amère qui fait autant rire que grincer des dents, "Oh Lucy!" est un récit subtil de quête intérieure, le genre qui ne cherche jamais à forcer l'identification ou l'interprétation fixe. Tout en nuances, le film, produit par le tandem Ferrell / McKay et porté par de remarquables comédiens, avec en tête la révélation Shinobu Terajima, n'éclaire rien de nouveau sur le malaise de nos existences solitaires ou notre besoin primoridal de connexion, mais à au moins à t'il le mérite d'éviter mièvrerie et morale pesantes, cancers communs à ce type d'oeuvres. On se prend vite d'affection pour cette héroïne, écrasée par les rigueurs sociétales de sa nation. Du coup, voir chaque partie de son voyage comme un pas de plus gagné vers son émancipation totale ne peut que remporter l'adhésion du spectateur. Pas forcément le moment le plus jouasse à passer en salles, mais parfois, c'est important.

afficheOhLucy!

En bref: Petit film sans prétention, mais à la portée certaineent cathartique, "O Lucy!" est une comédie douce-amère joliment mise en scène, grincante par moments et poignante à d'autres, qui doit beaucoup à ses comédiens convaincants. Une petite curiosité pas piquée des hannetons.

Note: 14/20