LBLC1

 

C'es tune petite planque en Méditérannée que se joue un duel au soleil pour tenter de repartir avec un magot de 250 klos d'or. Braqueurs, flics et civils se retrouvent au coeur d'un duel sanglant...

Mélant sensibilités du film de genre et du cinéma art et essai, "Laissez bronzer les cadavres", adaptation d'un roman des annés 70, porte ses influences en étandard et affiche sa radicalité filmique avec aplomb. Nourri par le pulp, le ciné grindhouse et les expérimentions psychédéliques, le film de Hélène Cattet et Bruno Forzani est un spectacle formidable, un assault sensoriel riche qui ravit la rétine par son usage symbolique des cadres et suprend par son inventitvité constante. Comme jouant avec les cases d'une bande dessinée, les auteurs font montre d'un talent fou en ce qui concerne l'usage du langage cinématographique, aussi ce film, distribué dans une poignée de salles, mérite votre soutien en salles!

TheForeigner1

Modeste propriétaire de restaurant, Quan va voir voir sa vie basculer horriblement le jour où sa fille est l'une des victimes d'un attentat perpétré par des terroristes irlandais. Bien décidé à retrouver les responsables, le vieil homme se lance sur leurs traces, au grand dam des autorités, qui voient d'un mauvais oeil son ingérance dans l'affaire...

Il faut bien avouer que la carrière à l'internationale de Jackie Chan, artiste prodigieux qu'il 'est nul besoin d'introduire, à permis aux non-initiés de découvrir son cinéma des arts martiaux comique, mais sa filmo occidentale était loin d'être remplie de perles. Promettant de remédier à ce facheux palmares, "The Foreigner" entend redorer le blason du comédien sous nos latitudes. Ceux qui s'attendent à une démonstration martiale impitoyable risquent cependant d'être décus: ici, la part belle est donné à une intrigue dense à base de tensions terroristes outre-Manche. Si le sujet, toujours d'actualité, est fort passionant, il peut nénamoins saper le moral de ceux venus voir de la savate cathartique à foison. Pas de doute, Chan y donne quelques roustes dans quelques scènes brutales, mais la part belle est faite à son duel contre le sémillant Pierce Brosnan. Les deux, vieillis et fatigués, y sont presque méconnaissables, et rivalisent dans leur progressive perte d'humainté. rien que ça, ca vaut le coup d'oeil. 

afficheLaissezBronserLesCadavresEn bref: Oeuvre sous hautes influences, visuellement stimulante, "Laissez bronzer les cadavres" est un remarquable OVNI, un trip sensoriel inégalable, qui n'est pas accessible, mais doit passer sous les yeux des cinéphiles les plus curieux! Une belle découverte!


Note: 13,5/20

afficheTheForeigner

En bref: Thriller aux personnages ambigus et à l'intrigue retorse, "The Foreigner" ne marque pas le retour total en grace de Chan dans le ciné occidental, mais tente au moins de redresser la barre dans une filmo très inégale. Un film potable donc, mais qui ne devrait pas plaire énormément à ceux qui ne cherchent que la baston.


Note: 13/20