MZI1


Note: le film à été vu lors d'une avant-première. Sortie nationale le 22 novembre.

Dans un Japon où les nouvelles technologies ont apporté une nouvelle ère de paix et de prospérité, une déouverte extraordinaire est faite qui va cahnger la donne: un robot géant entréréé sous le Mont Fuji. Porteur d'une nouvelle menace planétaire, il ne peut être combattu que par Mazinger, le super robot qui à autrefois défendu le monde...


Oeuvre culte qui à instauré les codes du genre et bercé toute une génération au-delà de sa patrie d'origine, Mazinger Z, grand-père des robots géants, s'offre un lifting pour un passage au case cinéma qui casse la baraque. Préchant le bien des énérgies renouvelables entre trois fulguropoings envoyés à la minute, ce métrage délicieusement barge et kitchissime donne dans le spectacle dantesque, où l'action bourrine n'a d'égal que le mélo lacrymal digne d'un drama local. Sans être techniquement renversant, le film nous envoie suffisamment de scènes de baston en CGI et de ruptures de ton pour nous embarquer tout le long dans son délire à base de méchants bariolés, de technologies utopiques et de romances chastes. Tout un programme!

afficheMazingerZInfinity

En bref: Punchy, mélo et kitsch à souhait, "Mazinger Z Infinity" nous balance une bonne dose d'action brute et d'émotion à fleur de peau dans un film qui en fait des tonnes avec panache. Un film d'animation comme seuls les japonais savent les faire, qui titillera sans problème la fibre nostalgique des grands enfants élevés au Club Dorothée!


Note: 13,5/20