mother!


Installés dans une coquette maison, un couple coule des jours heureux. Le mari est un écrivain en perte d'inspiration, la femme travaille à redonner à leur foyer sa splendeur d'antan. Mais tout change lorsqu'un couple échoue à leur porte...

Difficile de parler d'un film comme "mother!" sans trop en dire, tant l'expérience s'avère être maintes fois plus appréciable sans aucune révélation, au delà de son synopsis. Si ses atours de drame psychologique et sa récéption mitigée au box-office US peuvent vous décourager de la chose, n'y donnez pas trop de crédit et forgez-vous votre opinion en salles, car à n'en pas douter: le dernier film d'Aronofsky se doit d'être vu. Il pourra fasciner, agacer, ou dérouter, mais il ne laissera certainement pas indifférent. Si ses effets comme son propos peuvent paraitre prétentieux, pompiers ou ridicules pour certains, ce sont des choix que le metteur en scène et son casting assuent de bout en bout. Posant de nombreuses pistes de lecture et d'interprétataion, "mother!" sera certainement autant salué que villipendé pour son audauce, ou sa folie, au choix. En ces temps où le blockbuster se repait dans sa bêtise et ses cocnepts menés à miitié, un film arrive pour donner un violent coup de pied dans la fourmillière. Et forcément, ça ne plaira pas à tout le monde.

affichemother!

En bref: Film presque concept sur les affres de la création, oeuvre dérangeante et totalement fascinante, "mother!" est juste une expérience de cinéma qui à le mérite fou d'exister et de s'assumer pleinement. Sa récéption dépendra en grande partie de vos attentes et de vos ressentis personnels, mais le film est certainement matière à alimenter de passionantes discussions.

Note: 15,8/20