ICAN1

Recluse dans une forêt, une famille tente de survivre face à une maladie qui semble avoir contaminé le reste du monde. Mais cette poignée de survivants a bientôt devoir composer avec une autre fratrie...

Atmosphère pesante, passages silencieux étirés en longueur, angoisse distilée par touches efficaces: pas de doute, on est bien dans un film d'horreur indépendant. "It Comes At Night" nous arrive donc avec le bagage du film oversalué à Sundance, avec ce que cela comporte de qualités comme de défauts. Là où sa mise en scène offre parfois de vraies pointes de tensions dramatiques, son montage pêche parfois ci et là, noyant le rythme géénral dans des passages à vide. Heureusement, le film culmine progressivement vers un final nihiliste et sombre à souhait, qui entérine la note d'intention de son auteur et de sa thématique héals toujours d'actualité.

afficheItComesAtNight

En bref: Malgré des passages laborieux et une atmosphère définitivement déconseillée au grand public, "It Comes At Night" mérite l'intêret des cinéphiles. Poisseux, pesant et menant sa logique jusqu'au bout, le film est une virée en Enfer nullement cathartique, où es tpointée du doigt la méfiance de l'Homme à l'égard de ses semblables. Un essai recommandable.

Note: 13/20