Sayonara1

Dans un Japon irradié, Tania, jeune étrangère, attend dans sa maison de pouvoir être évacuée. Vivant accompagnée de son gynoïde d'aide à domicile nommée Leona, elle voit les jours passer, entre espoir de sortie et perspectives lugubres...

Après l'épatante surprise "Harmonium" presentée dans la séléction "Un Certain Regard", un nouveau métrage de l'auteur japonais Koji Fukuda à droit de sortie dans une poignée de salles. Investissant cette fois le domaine de l'anticipation, le metteur en scène adapte librement une pièce de théatre dans laquelle une femme interagit avec un robot, composant un duo tout à fait unique dans le cinéma contemporain. Porté par des interprétations à fleur de peau et une image sublime, sensible, poétique et dans de rares instants vibrants, ce métrage unique entretient un rapport fasciné avec la mort et les liens familiaux. Bien que plombé par un dernier tiers tirant en longueur, ce très beau film mérite votre attention.

afficheSayonara

En bref: Pur film d'auteur condamné à ne sortir que dans les salles d'art et essai, "Sayonara" confirme tout le talent de son metteur en scène, Koji Fukuda, après la surprise "Harmonium" de Cannes dernier. Un drame intimiste et contemplatif sur fond d'apocalypse, qui malgré de terribles longueurs, mérite l'attention de tout cinéphile un tant soit peu curieux.

Note: 13,5/20