Life1

C'est à bord de la Station Spatiale Internationale que la découverte d'une forme de vie étrangère est établie par une poignée de scientifiques. Le spécimen, baptisé Calvin, ne va pas tarder à surprendre l'équipage, mais son évolution s'avère être aussi impressionante que dangereuse...

Nombreux sont les métrages, de la série B inventive au nanar intergalactique, à avoir essayé de marcher dans les traces du séminal "Alien" de Ridley Scott sans trop s'y être cassé les dents. S'il ne réinvente pas la roue, "Life" est une proposition suffisamment fraiche et jusqu-au-boutiste pour détonner dans un univers constitué de reboots et d'adaptations. Il faut dire que son script tiré au cordeau et sa mise en scène joyeusement claustrophobe y sont pour beaucoup dans la réussite du film. Sachant couper les bouts de gras et doser sa violence comme sa tension, le film parvient à tenir en haleine et à jouer les bonnes notes avec brio. Certes, on taxera le film d'emprunter allégrement à d'autres oeuvres du genre, "Gravity" en tête, mais jouer la carte de la comparaison serait réducteur. A l'instar de sa meance centrale, bijou de perversité biologique, "Life" est une entité composite, mais qui à son caractère.

afficheLife

En bref: Petite dose de terreur dans le vide sidéral, "Life" prend littéralement au tripes. Ce huit-clos spatial bénéficiant d'un casting au top se déleste de tout superflu et d'afféteries inutile pour livrer un récit simple, efficace et brutal, ce qui ne l'empêche pas d'être occasionnellement malin. Un trip bien venère qui fait plaisir dans cette ère du PG-13 triomphant.

Note:15,8/20