Sing1

Propriétaire d'un théatre qui tombe en ruine; Buster Moon cherche à reconquérir le coeur du public. Pour ce faire, il déploie un habile stratagème: organiser une audition publique pour une compétition de chant, avec une grosse somme à gagner....

2017 démarre, avec entre autres la promesse d'être moins tragique que l'année précédente. L'arrivée d'un film comme "Sing" sur nos écrans semble confirmer cette agréable résolution. Si le nouveau métrage du studio Illumination se hisse artistiquement au-dessus de leur poule aux oeufs d'or "Minions", il ne déroge pas pour autant de ce qui se fait dans le genre. On reste dans la perspective baliiée mais rassurante du feel-good movie, saturé de séléctions du Top 50,  empruntant pour le coup autant à la "Nouvelle Star" qu'à "A Chorus Line", et même "Sunset Boulevard". L'ensemble n'aurait pu être qu'une suite de saynètes musicales vite rébarbatives, si le script et la mise en scène aérienne de Garth Jennings (Son of Rambow) ne donnait pas un modicum d'importance et de dimension à son casting à poils et à plumes. Dommage par la suite que les quelques backstorys de ses protagonistes, plus sombres que ne le laissent entrevoir un métrage de ce calibre, ne soient plus explorées en profondeur. En l'état, "Sing" reste recommandable pour un visionnage, mais ne prétend aucunement atteindre à la postérité.

afficheSing

En bref: Sympathique film musicale animé porté par un imposant casting, "Tous en Scène" remplit le cahier des charges du genre avec ce qu'il faut d'émotion et d'humour dosé. A moins 'être allergique aux chansons du hit-parade, aux bons sentiments et aux comédiens surpayés, rien ne vous empêche d'apprécier ce joyeux petit bazar.

Note: 13,8/20