Arrival1

Aux quatre coins du monde, de gigantesques vaisseaux d'origines inconnus flottent. L'armée américaine fait appel à Louise Banks, linguiste experte, afin de déchiffrer ce qu'ils considèrent être des signaux...

Si "Rencontres du Troisième Type" devait subir un remake correspondant aux standards actuels, il ressemblerait surement à "Premier Contact". Cette première incursion de l'auteur Denis Villeneuve dans la SF, qui pour le coup s'est fait la main avant d'aborder l'aventure "Blade Runner", suscite autant la curiosité que l'agacement. Dans son premier quart, le métrage bénéficie cependant d'un atout majeur: une mise en place prenante qui distille savamment les révélations sur la présence alien auscultée. Dommage qu'il faille en contrepartie subir la lenteur, la neutralité et l'aspect délavé d'une production pourtant soignée. Comme si la mention cinéma d'auteur planait constamment au-dessus du film, avec cette obligation de paraitre la plus austère possible, ce qui est bien paradoxal lorsque le film entend parler à la fois de l'expérience humaine et de notre rapport à l'autre par le langage. Cela ne fait du film une purge pour autant, mais il est clairement à des années-lumières du classique de Spielberg, dont il revendique la filiation.

afficheArrival

En bref: Malgré un ressenti mitigé, "Premier Contact" est uen eouvre qui mérite d'être découverte en salles, ne serait-ce que pour son intéressante variation de la recontre extraterrestre et son suspense réussi . Un film de SF d'auteur qui s'accompagne autant des points forts que des défauts inhérents à ce type d'oeuvre.

Note: 13/20