Vaiana1

Jeune fille promise à devenir le chef de sa tribu, la jeune Vaiana à toujours souhaité s'aventurer au-delà de son île, malgré les avertissements répétés de ses ainés. Elle va enfin pouvoir réaliser son souhait, lorsqu'une menace d'une malédiction ancestrale ressurgit. La jeune fille doit traverser l'océan pour retrouver Maui, demi-dieu capable d'enrayer le terrible fléau...

Chez Disney, on cultive l'art à priori paradoxal de pérpétuer le classicisme et d'être en phase avec son époque. Après avoir embrassé les mythologies chinoises, grecques et européennes, c'est au tour du patrimoine polynésine de passer à la moulinette du grand studio avec "Moana", ou "Vaiana" sous nos latitudes, petite merveille graphique qui devrait donner des envies de séjour en tropiques aux urbanites déprimés. Première incursion dans la 3D du légendaire tandem Ron Clements & John Musker, deux piliers ayant contribué à la fameuse renaissance de Disney dans les années 80, le métrage convoque à peu près tous les poncifs du genre, tout en sachant rendre hommage à la fascinante culture qui sert à la fois d'ancrage narratif et de décor. Et si question narratif, on est en terrain connu, cela n'empêche pas de se pamer devant un travail d'animation remarquable et un dynamisme qui fait souvent mouche. Pas la peine d'en jeter plus, ni même de recommander la chose: un Disney va se voir en salles automatiquement, c'est bien connu.

afficheVaiana

En bref: Disney de Noël tropical, "Vaiana" nous emmène faire un tour du côté de la mythologie polynésienne avec moult énérgie et inventivité visuelle. La recette est éprouvée: personnages archétypaux, chansons et happy-end obligatoires... mais elle fonctionne. Féministe, dynamique et rafraichissant ne serait-ce que par la culture qu'il embrasse, le métrage vaut le détour.

Note: 14,4/20