k&TTS1

Dans le japon des légendes et des mythes, Kubo, jeune garçon doué de pouvoirs extraordinaires, se retrouve investi d'une mission : retrouver une armure magique qui lui permettera d'enrayer la menace du roi de la lune...

A l'inverse de leurs confrères britanniques de chez Aardman, connus pour leurs oeuvres chatoyantes et légères, les artisants du studio Laika se distinguent par leur attrait pour les atmosphères sombres et fantastiques. Toujours fidèles à leur démarche artistique depuis le séminal "Coraline", ils nous livrent un nouvel opus d'une simplicité et d'une beauté sidérante, embrassant les facettes d'un folklore oriental sans tomber dans la caricature facile. Mieux encore, ce récit, bien que souffrant de quelques bémols imputables à tout récit destiné aux plus jeunes, fait la part belle aux personnages, aussi joliment croqués qu'attachants. Si l'on peut pinailler sur une intrigue lègère et une morale un peu "on the nose", on ne peut dénigrer le reste: les responsables de ce métrage nous gratifient d'une expérience artistique singulière, travail de passion et de longue haleine où la recherche de la perfection se lit dans chaque plan. Emettre tout jugement négatif sur un tel travail de titans releverait de la mauvaise foi. En gros, un travail d'orfèvre qu'il faut impérativement voir.

afficheKubo&TheTwoStrings

En bref: Très bel objet filmique, "Kubo et l'armure magique" s'inscrit dans la recherche d'excellence et la note d'intention professée par les artisants du studio d'animation Laika. Mélant l'épique et l'intime avec humour et sensibilité, cettte aventure en stop-motion, vrai régal pour la rétine, est un incountournable de l'année ciné 2016, et un must-see pour tout fan d'animation qui se respecte.

Note: 16/20