JW1

Au sein de Jurassic World, parc d'attractions pharaonique consacré aux grands lézards, l'Indominus Rex, spécimen le plus dangereux conçu génétiquement, s'apprête à semer la panique. Dresseur de raptor téméraire, Owen Grady et ses complices se retrouvent avec la lourde tâche d'enrayer la progression de l'animal...

Grand film d'aventures et révolution technologique sans précédent, "Jurassic Park" n'a eu de cesse de capturer l'imagination des spectateurs depuis sa sortie en 1993. Depuis, les sauriens en images de synthèses se sont déclinés partout, du programme pour enfant en passant par le mockbuster le plus honteux. S'il ne fait aucun doute que le public d'aujourd'hui ne sera nullement abasourdi par la prouesse technique, on pouvait toutefois espérer que "Jurassic World" saurait donner un regain d'intêrêt à la franchise et la rendre de nouveau cool dans un zeitgeist qui fait la part belle aux grosses machines marveilliennes. Difficile de suivre la lignée d'un monumental premier film et de deux suites plus ou moins correctes. Et même si l'héritage parait sauf et la révérence au film original louable, le film pâtit hélas d'une caractérisation de ses personnages parfois casse-pieds, et ce malgré un casting aux petits oignons Toutefois, le film se défend en offrant des scènes d'action brutlaes, privilégiant la viscéralité et l'horreur, et en filigrane, une critique du consumérisme et des mentalités contemporaines qui font souvent mouche. Le Père Spielberg veille au grain, ses dinosaures n'ont pas fini de faire trembler les audiences.

afficheJurassicWorld

En bref: Film à grand spectacle bien troussé même si parfois agaçant, "Jurassic World" fonctionne en tant que suite tout en tentant de marcher sur les traces de son illustre prédécesseur. Un coup de jus redonné à la franchise, qui n'avait peut-être tant que ça besoin de sortir de son sommeil paléolithique.

Note: 14/20