Maniac1

Frank est un type bien et un poil timide, en apparence. Responsable de la boutique de sa défunte famile, ou il s'occupe de restaurer des mannequins, Frank s'adonne à u hobby bien différent la nuit tombée. Arpentant les rues de Los Angeles, il suit des demoiselles sans défenses pour leur faire la peau et leur arracher leur cuir chevelu...

Remake du film d'horreur culte des années 80, "Maniac" est le petit film d'horreur du moment bien sympa qui marche au gore craspec et à l'ambiance paranoiaque. Premier point fort du film, et aussi son argument plus ou moins débattable, la décision du metteur en scène Franck Khalfoun d'explorer son personnage en abordant quasi-constamment la première personne. Un point de vue subjectif qui augmente la tension et renforce l'aspect voyeuriste d'un thriller nocturne dans lequel Elijah Wood casse son image d'éphèbe bien sous tous rapports et montre une facette sombre qu'on ne lui soupconnait pas. A la production et au scénario, on retrouve le tandem Aja / Levasseur, déjà auteurs de "Mirrors" et autres "Piranha 3D", au premier abord opportunistes du remake de la pelloche horrifique, mais en réalité vrais amoureux du genre, qui ont laissé à leur réalisateur la liberté de trousser un film d'une tension presque égale à ses déchainements de violence, sans s'encombrer de psychologie de bazar ni d'élements superficiels. On n'atteint pas des niveaux stratosphériques, mais dans le domaine de l'entertainement pur, dur et pervers, ce film mérite une mention.

afficheManiacEn bref: "Maniac" un slasher de bonne facture, pas forcément génial, mais dont la débauche de scènes crades et l'ambiance terrifiante fait plaisir, en plus d'impliquer le spectateur plus que jamais dans la position du tueur. Un Elijah Wood méconnaissable, du gore inventif et un scénario minimaliste: bref, du pur bonheur pour qui sait apprécier le film de genre à sa valeur.

Note: 14/20