hungergames1

Dans une Amérique inégalitaire, divisée en douze districts avec en son centre le Capitol, mégalopole réservée à l'élite, se tient chaque année les "Hunger Games", un jeu télévisé organisé par le gouvernement. le but de l'épreuve, faire combattre des jeunes de chaque district dans une lutte mortelle pour la survie. La jeune Katniss, originaire du douzième district, devra faire face à l'ignominie d'un système impitoyable...

Bienvenue dans un monde où les pauvres ont comme Epee de Damoclès un concours télévisuel qui consiste à éliminer d'autres jeunes moins fortunés. C'est la peinture grave d'un monde dystopien que nous propose "Hunger Games", adaptation de la fameuse série de livres pour jeunes adultes inventée par l'auteur Suzanne Collins, qui avec ce portage ciné, à encore plus de chances de damer le pion à Harry Potter et autres Narniaseries. Première bonne surprise: on est dans un film de jeunes qui réussit l'exploit d'etre à la fois simple et mature, de quoi séduire un large public. Refusant toute mièvrerie et évitant les travers propres aux habituelles caracterisations des ados dans la fiction, proposant certaines séquences de bravoure sans jamais tomber dans la violence complaisante, et servi par un casting de tetes connues qui renforce la crédibilité de l'univers, ce clash impitoyable entre deux mondes diamétralement opposés, une mégalopole opulente et à la populace grotesque, se nourrissant du spectacle voyeuriste et morbide de jeunes démunis transformés en gibier, est d'autant plus effrayanate, qu'elle se révèle etre une critique efficace bien qu'appuyée de notre société actuelle. A cause de ses thèmes, le film souffrira d'une comparaison avec "Battle Royale", on notera juste que le fim de Gary Ross se montre largement plus malin et sensible de ce coté. Nul doute en tout cas que cette parabole moderne devrait faire résonner la fibre émotionnelle des jeunes ados.

afficheHungerGamesEn bref: Haletant et bien ficele, "Hunger Games" est un film mélant avec brio science-fiction et teen-movie, une adaptation agréable et franchement intéressante d'un récit ponctué de scènes fortes et d'ados-adultes livrés en pature tels des gladiateurs du futur. Une lutte des classes futuriste et impitoyable dont on attend déjà la probable suite sur nos écrans.

Note: 15/20