Vous devez probablement le savoir, le site de partage de fichiers Megaupload est désormais kapout, et ses principaux artisants ont actuellement affaire à la Justice américaine. Cela signifie en clair, qu'un gros maillon de la chaine de téléchargement illégal vient de s'éteindre.

Cette nouvelle, et les conséquences qui en découlent, sont pénalisantes pour les deux parties, intérnautes et voteurs de lois. D'un coté, les surfeurs de la Toile voient une partie de leur accès à la culture s'éffondrer, meme s'il est clair que le service à été crée, sans se faire d'idées, pour rapporter de l'argent à ses créateurs; de l'autre, les voteurs de loi en collaboration avec les majors veulent garder la main-mise sur un systeme de copyrights qui certes, favorise les auteurs/créateurs de medias, mais semble ne rien changer à un système de distribution qui montre aujourd'hui ses limites.

Il est encore trop tot pour donner un pronostic quant à l'avenir du site, et si sa supension est signe d'un sort équivalent pour d'autres plateformes du genre, mais si la pression continue ainsi, et si les récentes lois anti-piratage sont votées, alors les responsables devront se préparer à une riposte intense d'internautes, protégeant les derniers bastions de liberté qui leur étaient alors accordés jusqu'ici.